Economie

Le chômage repart légèrement à la hausse en mai

, , ,

Publié le , mis à jour le 27/06/2017 À 06H38

PARIS (Reuters) - Le chômage est reparti à la hausse en mai, selon les chiffres publiés lundi 26 juin par le ministère du Travail. Selon les premiers chiffres du quinquennat d'Emmanuel Macron, le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité augmente de 0,6% en France métropolitaine.

Le chômage repart légèrement à la hausse en mai
Le chômage est reparti à la hausse en mai, le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité augmentant de 0,6% en France métropolitaine.
© Pole Emploi Flickr CC

Le nombre de chômeurs en catégorie A a progressé de 22.300 pour atteindre 3.494.100 chômeurs au mois de mai, selon les chiffres publiés lundi 26 juin par le ministère du Travail. Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité augmente ainsi de 0,6% en France métropolitaine.

Parallèlement, le nombre de chômeurs inscrits en catégories A, B ou C - ceux qui sont tenus de rechercher un emploi - a augmenté de 0,5%, soit 25.800 personnes en plus, pour atteindre 5.560.800, un nouveau record alors que ce sont les premiers chiffres du quinquennat d'Emmanuel Macron.

En ajoutant les départements d'Outre-mer, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A a augmenté de 0,6%, à 3.750.900, et celui des catégories A, B et C de 0,5%, à 5.864.000.

Recul de 0,8% du chômage en catégorie A sur un an

Sur un an, le chômage en catégorie A a reculé de 0,8% en France métropolitaine et de 0,7% avec les Dom, et augmenté de 2,3% en catégories A, B et C en France métropolitaine et de 2,3% avec le Dom.

Les effectifs de la catégorie D - notamment soutenus par plan de 500.000 formations supplémentaires pour les demandeurs d'emploi annoncé par François Hollande début 2016 et qui a depuis été prolongé jusqu'à mi-2017 - ont diminué de 1,0% le mois dernier en France métropolitaine et progressent de 2,4% sur un an.

Hausse pour toutes les catégories d'âge

Au sein de la catégorie A, la hausse de mai a concerné toutes les catégories d'âge, qu'il s'agisse des jeunes (+0,3%), des 25-49 ans (+0,8%) ou des seniors (+0,5%).

Sur un an, le total des jeunes chômeurs en catégorie A décroît de 6,1%, celui des 25-49 ans recule de 1,2% mais celui des seniors progresse de 3,3%.

Le nombre de chômeurs inscrits depuis plus d'un an à Pôle emploi (en catégorie A, B ou C en France métropolitaine), considérés comme chômeurs de longue durée, progresse de 1,0% sur un mois et recule de 0,4% sur un an.

Leur proportion dans le nombre total de chômeurs progresse de 0,2 point sur un mois et recule de 1,2 point sur un an, à 43,9%.

Pour Reuters, ean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte