Le chômage devrait continuer à diminuer en France en 2019

L'Insee prévoit toujours une réduction du chômage en 2019. À la fin de l'année celui-ci devrait tomber à 8,3% contre 8,8% fin 2018. Les créations d'emploi accélèrent, notamment dans l'industrie.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le chômage devrait continuer à diminuer en France en 2019
L'insee prévoit la création de 241 000 emplois en 2019 et un taux de chômage à 8,3% au dernier trimestre 2019.

Le chômage devrait continuer à diminuer en 2019 en France. Jeudi 20 juin, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a publié sa note de conjoncture de mi-année. Il prévoit la création de 241 000 emplois en 2019 et un taux de chômage à 8,3% au dernier trimestre 2019 contre 8,8% fin 2018.

Dans sa note, l’Insee a également mis en valeur le maintien du rythme de la croissance française en 2019. Ces bons indicateurs risquent de bénéficier au gouvernement alors qu’il présente sa réforme de l’assurance chômage. Ils rapprochent aussi le président Emmanuel Macron de son objectif de réduire le chômage à 7% à la fin de son quinquennat (mai 2022).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L’emploi plus dynamique qu’en 2018

Après un premier trimestre 2019 très dynamique (+98 000 emplois), l’Insee table sur 47 000 créations au deuxième trimestre, 49 000 au troisième et 48 000 au quatrième.

Avec cette prévision, les créations d’emploi se situeraient au-dessus des niveaux de 2018. Seuls 182 000 postes avaient été créés en 2018, année marquée par une chute de l’intérim. La forte croissance de 2017 (+340 000 emplois) ne serait en revanche pas égalée.

“Marqué notamment par les tensions commerciales parties des États-Unis et par la perspective du Brexit, l’environnement international paraît moins porteur qu’en 2018”, explique l’Insee en introduction de sa note. “Les banques centrales comme les différents gouvernements ont néanmoins pris acte du risque de ralentissement et ajustent en conséquence leur politique économique”, ajoute l’institut.

Le rebond des emplois industriels

Cette baisse du chômage est notamment permise par un rebond de l’emploi dans l’industrie. Selon l’Insee, les usines permettront de créer 17 000 postes en 2019. “L’emploi salarié dans l’industrie avait diminué de façon quasi ininterrompue entre fin 2001 et fin 2016. Les pertes d’emploi se sont toutefois progressivement amoindries et, depuis fin 2017, les effectifs de ce secteur ont renoué avec la croissance”, souligne l’Insee.

Le secteur de la construction serait également dynamique avec une prévision de 34 000 emplois en plus sur 2019 contre 28 000 en 2018 et 28 000 en 2017.

Le manque de main-d’oeuvre, première barrière signalée

Selon les entreprises contactées par l’Insee, la main-d’oeuvre compétente indisponible reste la première barrière à l’emploi. Depuis avril 2017, les signalements dans ce domaine n’ont cessé d’augmenter même s’ils se sont stabilisées depuis fin 2018.

La seconde raison reste les coûts liés à l’emploi. La troisième raison évoquée, l’incertitude sur la situation économique, “a diminué d’avril 2017 à juillet 2018 puis s’est stabilisée dans le bâtiment et redressée dans l’industrie et les services”, précise l’Insee.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS