Le cannabis, un marché (presque) comme les autres

Des prix soumis à une forte volatilité, des producteurs et des distributeurs qui se développent, des velléités d’intégration verticale : dans le Colorado, depuis la légalisation, le cannabis s'adapte aux codes des marchés des produits de consommation plus courants.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le cannabis, un marché (presque) comme les autres

Les prix du cannabis (ou marijuana) à usage récréatif chutent dans le Colorado. Cet Etat situé à l’ouest des Etats-Unis a dépénalisé ce type de consommation en 2014, moyennant des règles strictes de vente. Compris dans une fourchette allant de 50 à 70 dollars en juin 2014, le prix moyen d’un huitième d’once de cannabis à usage récréatif est situé, un an plus tard, entre 30 et 45 dollars, indique le courtier new-yorkais ConvergEx à partir d’une étude réalisée auprès de détaillants. Cette chute des prix vaut également pour des quantités plus importantes : une once vaut désormais entre 250 et 300 dollars, contre de 300 à 400 dollars il y a un an.

Désormais licite dans cet Etat, le cannabis à usage récréatif constitue un produit soumis aux mêmes lois du marché que les matières existantes, à savoir le jeu de l’offre et de la demande. Ainsi, l’intensification de la concurrence entre commerçants, dont le nombre n’a cessé de progresser au fil des attributions de licences au cours de cette période, et l’accroissement du nombre d’unités de production ont participé à ce recul des prix. Pour l’auteur de l’étude, Nicholas Colas, il n’est cependant pas question de parler "d’effondrement" des prix : "la volatilité des prix est un effet naturel d'une nouvelle industrie et d’un nouveau marché qui sont dans leur phase de croissance. Les prix se forment, les prix baissent, un événement arrive et les prix remontent à nouveau", explique-t-il.

Vers davantage d'intégration verticale

ConvergEx estime que les ventes de cannabis à usage récréatif dans le Colorado ont progressé de 98% entre les mois d’avril 2014 et d’avril 2015, à 43,9 millions de dollars. Sur l’ensemble de l’année 2015, elles pourraient atteindre 480 millions de dollars, soit une hausse de 50% par rapport à 2014. Forts de ce succès, de nombreux commerçants optent pour une intégration verticale, complète le courtier, en achetant des entrepôts supplémentaires et en développant leurs propres sites de production.

A l’instar de celles d’autres produits, les ventes ont baissé après les fêtes de fin d’année, et s’accroissent lors des pics d’affluence touristique. Un autre événement devrait, en outre, agiter le marché : le 16 septembre – et seulement ce jour-ci – la taxe de 10% sur le cannabis à usage récréatif sera abrogée avant d’être ramenée, de manière permanente cette fois-ci, à 8% en 2017. Cette disposition est incluse dans un projet de loi porté par le gouverneur du Colorado, John Hickenlooper. Les réservations affluent déjà auprès des hôteliers…

Franck Stassi

0 Commentaire

Le cannabis, un marché (presque) comme les autres

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS