Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Le baril de pétrole au plus haut en trois ans

Myrtille Delamarche , , , ,

Publié le

Le baril de pétrole au plus haut en trois ans
Le baril de Brent a atteint 70 dollars, son plus haut niveau depuis mai 2015.

L’aube de l’année 2018 a sonné le glas du pessimisme sur le marché du pétrole. Les prévisions de production d’huiles de schiste aux États-Unis ont beau caracoler et Donald Trump annoncer la relance de l’exploration offshore, le respect impeccable des quotas fixés par l’Opep et quelques tensions géopolitiques ont pris le dessus, propulsant le baril de Brent (pétrole de référence de la mer du Nord) à 70 dollars. C’est son plus haut niveau depuis mai?2015.

L’an dernier, l’expert de Goldman Sachs Damien Courvalin voyait dans les quotas de l’Opep « un facteur important, mais de court terme », à même de « normaliser les niveaux de stocks, mais pas de faire monter les prix de manière durable ». Cette année, à voir la volonté « plus forte qu’attendu » des membres du cartel pétrolier, notamment « l’Arabie saoudite, qui produit en dessous de son quota », l’analyste matières premières de Goldman Sachs n’est plus si certain du maintien des prix bas du pétrole. Si à court terme la banque américaine d’investissement s’attend plutôt à une légère baisse des cours, « nous envisageons que ces coupes durent trop longtemps et créent un risque de prix », a répété à plusieurs reprises Damien Courvalin lors de la Global strategy conference 2018, le 11 janvier à Paris. Une accélération de la croissance, donc de la demande, dans les pays émergents aurait le même effet.

Damien Courvalin a également souligné des perspectives de rendements prometteurs pour les pétroliers. « Les producteurs américains ont des rendements très élevés au cours actuel. Et l’on a enfin eu confirmation de gains de productivité dans le reste du monde. Les producteurs paient des dividendes y compris à un cours de 50?dollars le baril », affirme l’analyste de Goldman Sachs. Sauf dans les pétroles lourds, les sables bitumineux, l’offshore très profond…

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus