Technos et Innovations

Latécoère, le Li-Fi et les députés, une intox?

Sylvain Arnulf et Olivier James , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Analyse L'offre publique d'achat du fonds américain Searchlight sur l'équipementier toulousain Latécoère a été couronnée de succès le 4 décembre. Mais des députés français ont tout fait pour l'en empêcher... Pourquoi?

Latécoère, le Li-Fi et les députés, une intox?
Latécoère développe la transmission de données par la lumière, le Li-Fi. Une technologie stratégique ?
© Maria Perez

Depuis le 4 décembre, le fonds américain Searchlight détient 62,76 % du capital de l'entreprise Latécoère, a annoncé l'Autorité des marchés financiers. Une pépite française en danger ? Le 21 novembre, 17 députés avaient interpellé Édouard Philippe pour s’inquiéter du futur passage de l’équipementier toulousain sous pavillon américain.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte