Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

La voiture neuve moyenne vendue en France en 2017 consomme plus et coûte plus cher

Cédric Soares , ,

Publié le

Le bilan carbone de la voiture moyenne vendue en France se détériore en 2017. Un phénomène qui s’explique à la fois par l’engouement des français pour les SUV et leur désamour pour le diesel.

La voiture neuve moyenne vendue en France en 2017 consomme plus et coûte plus cher
Pour la première fois depuis 2008, les émissions de CO2 de la voiture moyenne neuve française progressent, selon l'Argus
© DR

La lente agonie du diesel sera synonyme à court terme d’une augmentation des émissions de CO2. Tel est le constat que dresse le dernier portrait robot de la voiture moyenne neuve française réalisé par L’argus.

Pour l’expliquer, le titre spécialisé pointe dans l’édition 2017 de son analyse l’engouement des français pour les SUV. Au total 681 000 véhicules de ce segment on totalisé “près d’un tiers du marché des véhicules neufs”. Cette tendance s’expliquerait à la fois par un gain de pouvoir d’achat suite à la reprise économique et une aspiration “pour des véhicules plus rassurants, plus solides d’apparence”.

Côté constructeurs cet attrait est synonyme de prix et de marges plus importants. En 2017 la voiture moyenne neuve s’est adjugée à 26 717 euros, soit une progression de 889 euros (+3,4%) par rapport à 2016. Une facture qui a progressé de +32,4% en 9 ans, bien au delà d’une inflation générale limitée à 11% sur la même période. Les véhicules de plus de 35 000 euros, dits haut de gamme, ont représenté 19% de parts de marché en 2017 (+ 3 points par rapport à 2016).

Une baisse du diesel synonyme de hausse d’émissions de CO2

Corolaire du phénomène, pour la première fois depuis 2008, la consommation de la voiture moyenne neuve a augmenté à 4,6 litres aux 100 km (+ 2,2% par rapport à 2016). Une conséquence du désamour confirmé des français vis à vis du diesel. Le carburant ne représente plus que 47% des immatriculations de voitures neuves (contre 52% en 2016). Avec “un pouvoir énergétique inférieur” au diesel, un plein d’essence permet donc de faire moins de kilomètres. Résultat, les émissions de CO2 suivent la même trajectoire et repartent à la hausse avec 111 grammes par kilomètre contre 109 grammes en 2016 (+1%). Selon L’argus, la courbe ne devrait pas s’inverser dans les prochaines années.

Réagir à cet article

6 commentaires

Nom profil

26/06/2018 - 08h18 -

tout concours à ne pas aller dans le bon sens. Il y a eu VW et Audi qui ont organisé une fraude épouvantable, montrant ainsi qu'ils nous prenaient pour des décérébrés. Les autres constructeurs ont triché aussi même si la fraude était poins grave. Puisque tout le monde s'en fout, voila la mairie de Paris, avec Bolloré qui arrêtent les voitures électriques, sans que ça fasse le moindre bruit alors que c'est un retour en arrière choquant. Pourquoi ne pas interdire les voitures d'une certaine taille dans les ville plutôt que de nous gonfler avec le diesel? Une BMW 6 cylindres, émet 3 fois plus de CO2 qu'une Clio !!!!
Répondre au commentaire
Nom profil

24/06/2018 - 11h30 -

Je crois qu'il faut faire attention avec les chiffres avancés. En effet après l'affaire du dieselgate, il ne faut pas croire que tout les constructeur n'ont pas utilisé la même méthode et se, depuis un certains nombres d'années. Ensuite les chiffres donnés sont par rapport à ceux donnés par les constructeurs. Ensuite, pour les consommation noté dans l'article, si les suv sont en très net progression ( et regardé les publicites télé vous verrez que tous ressemble à des suv maintenant), j'ai du mal à croire au 4.6l annoncé (sauf véhicule type Clio diesel). Pour le fait des 47% de part de diesel, je n'y crois absolument pas ( je pencherais pour plus de 60 %). Je fait 25000 kilomètres par ans donc pas d'essence pour moi (trop cher) et les entreprises pareils ainsi que les taxis et autres (même les véhicule d'état sont des diesel pour la plupart) Pour finir, tout ceci n'ai qu'une chasse au diesel car véhicule consommant moins, et longévité moteur plus importante.
Répondre au commentaire
Nom profil

26/06/2018 - 10h01 -

Eh l'ami Philippe et toutes les compagnies de taxi qui depuis dix ans achètent des taxis essence Prius et qui ont arrêter complétement d'acheter le champion des taxis diesel, à savoir, Mercedes...et les longues factures d'entretien...et pour le rassurer ma source vient de l'intérieur même d'une grosse compagnie de Taxis parisienne! Je parcours l'Europe depuis dix ans pour le boulot et sur toutes les capitales européennes ne roulent presque toutes qu'hybride..(sauf à Berlin, Munich et Hambourg) sans compter les US et surtout sua côte ouest et sur 25 jours du mois (et 8.000 miles) de juin ou j'étais sur la région de Seattle et aussi au Canada sur Vancouver...et on ne trouve presque que des hybrides... Le petit diesel est mort...mais rien ne vous empêche d'en acheter, les gens font ce qu'ils veulent avec leur argent.
Répondre au commentaire
Nom profil

24/06/2018 - 11h12 -

Le résultat non satisfaisant est le fruit d un mensonge autour de la pollution et du respect de l environnement. On est pris pour des sans cerveau une manifestation avec des gens compétents est urgente svp. On nous mène en bateau. On nous oblige à changer notre véhicule à payer une assurance qui nous assure pas vraiement. un ct qui change d un centre à un autre. Faut arrêter. Moi avec mon véhicule je ne frime pas je m en sert pour aller au taf et promener avec la famille. Je ne crame pas l essence comme l armée tous les jours avec ses entraînement. Ou comme ces fous de Monster trucks.... toujours les plus petits, les particuliers pour morfler. La colère des français risque d être plus importante si le système français se met à dos contre leur volonté principale. La liberté et la vérité. Pas des mensonges à fonds économiques celle là c est pour Macron. Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr?r.
Répondre au commentaire
Nom profil

24/06/2018 - 10h49 -

Tout ca c est une mascarade des dirideants et notre monarque pour nous taxer encore et encore.....
Répondre au commentaire
Nom profil

24/06/2018 - 10h48 -

On rigole , non seulement les voitures diesel consomment moins, mais avec les turnos et les filtres les émissions de particules sont faibles Belle politique energetique
Répondre au commentaire
Nom profil

24/06/2018 - 10h06 -

Enfin quelqu'un qui dit la vérité. ..evidement en voulant la mort du diesel il est certain que la consommation augmente ainsi que l oxyde de carbone. Merci à nos technocrates....les mêmes effets se vrifiront avec la limitation à 80 km...comment roulez en 6ème à cette vitesse...encrassement valve EGR et du filtre à particules..resultat plus de pollution.. .solution roulez en 5ème ......plus de consommation plus de polutlion....
Répondre au commentaire
Lire la suite
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle