Economie

La tonnellerie de Mercurey ne fait pas feu de tout bois

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Made in France

La tonnellerie de Mercurey ne fait pas feu de tout bois © michel joly ; D. R.
Comment innover dans un métier qui remonte à la Gaule antique ? La tonnellerie de Mercurey (Saône-et-Loire), propriété de Carole et Nicolas Tarteret, le fait pourtant chaque jour dans son atelier. "Nous travaillons nos fûts avec des bois de trois forêts mais ayant les mêmes caractéristiques, car nous nous sommes aperçu qu’un manque d’homogénéité donne des profils organoleptiques différents au vin lors de la vinification", explique Sébastien Cossin, le directeur général. Des chênes proches d’un cours d’eau ou plantés sur une colline offriront des compositions chimiques différentes. Tout est donc étudié en amont pour être reproductible d’une année sur l’autre – qualité des sols, nature des sous-sols, taille des grains – puis[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte