La Suisse, histoire d'un géant du négoce de matières premières

Le quotidien suisse Le Temps décrypte l’histoire de l’essor du négoce de matières premières dans le pays, à travers des entreprises telles que Cargill ou des personnalités comme Marc Rich.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La Suisse, histoire d'un géant du négoce de matières premières

En Suisse, le secteur du négoce de matières premières génère un chiffre d’affaires de 18,8 milliards d’euros. Ce chiffre, publié par la Confédération suisse, illustre à lui seul la puissance acquise par le pays sur le trading de commodités, qu’il s’agisse de produits agricoles ou de métaux. Initiée au 19e siècle, cette activité a pris son essor au 20e siècle sous l’impulsion de groupes tels que l’américain Cargill, qui s’est implanté en 1956 en terres helvètes. A l’occasion de l’examen d’une réforme sur l’imposition des entreprises – finalement rejetée par référendum le 12 février – le quotidien suisse Le Temps a consacré une série d’articles à l’impact du négoce des matières premières dans l’économie du pays.

Le négoce de matières premières, qui représente 4% du PIB suisse, s’est notamment développé dans le pays dans la foulée de la crise du canal de Suez, une guerre (1956-1957) qui a provoqué l’exil de nombreux Egyptiens – certains ont continué, ensuite, à œuvrer dans le commerce du coton. Marc Rich (1934-2013), un trader qui a bousculé, en son temps, le commerce des matières premières avant d’être rattrapé par la justice, s’était quant à lui développé un puissant réseau en Suisse. L’imposition des entreprises a joué, elle aussi, un rôle clé dans l’essor du négoce de matières, avec des conditions avantageuses.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS