La stratégie de SoftBank Robotics pour déployer ses robots dans l’éducation

SoftBank Robotics organisait mercredi 17 avril une journée de démonstrations et conférences sur l’usage de ses robots Nao et Pepper dans l’éducation. Un événement inédit qui montre comment le fabricant veut se rapprocher de ce marché et des utilisateurs finaux.

Partager
La stratégie de SoftBank Robotics pour déployer ses robots dans l’éducation
Un démonstrateur de l’usage des robots Nao pour l’apprentissage du code par i2form, partenaire de SoftBank Robotics, le 17 avril 2019 à la Cité des sciences et de l'industrie.

Habituellement plutôt discrète, la société SoftBank Robotics semble augurer une nouvelle stratégie visant à davantage communiquer avec ses utilisateurs finaux. C'était en tout cas son objectif avec l'organisation, assez inédite, d'une journée de démonstrations et conférences sur l'usage de ses robots dans l'éducation mercredi 17 avril à la Cité des sciences et de l'industrie à Paris.

"Cette journée est un premier pas vers le développement d'une communauté d'utilisateurs, a expliqué à L'Usine Nouvelle Jean-Luc Metaireau, responsable du marché Académique chez SoftBank Robotics Europe. Pour rendre nos robots plus accessibles à des non-initiés, pour davantage adresser le marché académique, nous devons faciliter le partage de contenus. Nous voulons donc développer un écosystème afin d'aider nos utilisateurs et nos partenaires à partager leurs usages et leurs expériences."

Avoir les retours des utilisateurs finaux

SoftBanks Robotics, la branche robotique du géant japonais SoftBank créée lors du rachat de la société française Aldebaran, cherche donc à sa rapprocher de ses utilisateurs finaux. Un lien pas évident vu son modèle économique : la société fabrique des robots, en l'occurence les humanoïdes Nao et Pepper, qu'elle vend à des partenaires. Ces derniers sont ceux qui développent des solutions logicielles dédiées à des applications puis qui vendent les robots équipés de leurs solutions aux utilisateurs finaux. Naturellement, SoftBank Robotics n'a donc pas de lien avec ses utilisateurs.

Un modèle qui montre ses limites. "Jusqu'à présent les retours que nous avions sur l'utilisation de nos robots venaient de nos partenaires, souligne Jean-Luc Metaireau. Or nous devons aussi nous appuyer sur les retours des utilisateurs finaux si nous voulons améliorer les performances de nos robots."

Un effet 'wahoo' auprès de certains passionnés

Selon cet ancien de chez Aldebaran, l’éducation est l'un des marchés historiques de la société, particulièrement développé en France, Allemagne et au Royaume-Uni. "Le marché de l'éducation est un marché particulier, dans lequel l'arrivée des robots a créé un effet 'wahoo' auprès de certains passionnés, analyse Jean-Luc Metaireau. Aujourd'hui, nous voulons dépasser le stade de ces 'early adopters' [primo-adoptant] pour toucher ceux qui ont peur d'utiliser des robots ou qui n'ont pas les compétences pour. Si nous montrons ce qui se fait déjà, ce sera plus facile pour eux de se projeter comme nouvel usager."

Aujourd'hui, Nao est surtout utilisé dans les établissements du primaire et du secondaire comme assistant du professeur, où il est apprécié pour son côté ludique suscitant l'intérêt et l'attention de l'enfant. "Les réformes inscrivant l'apprentissage du code informatique dès le plus âge ont largement dopé son utilisation par les enseignants", estime aussi Pascal Torsiello, qui travaille chez l'un des partenaires français de SoftBank, l'éditeur et intégrateur ERM. Pepper, lui, trouve davantage son public dans le supérieur, où il est utilisé comme plate-forme permettant de faire l'apprentissage de plusieurs disciplines (navigation, reconnaissance faciale et vocale, ...) par projets. Des usages que le fabricant aimerait bien voir s'élargir.

Sujets associés

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

ALDEBARAN

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Technicien Chimiste - Recyclage des Batteries F/H

ORANO - 21/01/2023 - CDI - Bessines-sur-Gartempe

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

30 - CC RHONY VISTRE VIDOURLE

Fourniture et acheminement de gaz

DATE DE REPONSE 02/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS