Technos et Innovations

La soif transpire des stomates

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La soif transpire des stomates
Un capteur imprimé sur une feuille de plante détecte les signes précoces de sécheresse.
Comment détecter le manque d’eau d’une plante avant qu’elle n’en souffre ? En surveillant la vitesse d’ouverture et de fermeture des stomates, bien sûr. Ces pores, présents à la surface des feuilles qui permettent à la plante d’évaporer de l’eau et d’amorcer le pompage d’eau dans le sol, ont été étudiés par des chercheurs du MIT grâce à un capteur de leur cru. Utilisant de l’encre contenant des nanotubes de carbone, ils ont pu imprimer sur une feuille un circuit électronique recouvrant un stomate. Lorsque ce dernier est fermé, le courant passe. Lorsqu’il s’ouvre, le circuit est coupé et le courant ne passe plus. Les stomates s’ouvrent à la lumière et se ferment à l’obscurité. En étudiant leur comportement pendant plusieurs jours sous des conditions normales et[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte