La SNCF commande 12 nouvelles rames TGV Océane à Alstom pour 335 millions d'euros

Le 31 juillet 2019, la SNCF a annoncé une commandé de 12 rames TGV Océane supplémentaires pour répondre à "la forte croissance du trafic des passagers de grande vitesse", pour un montant de 335 millions d'euros. La société ferroviaire affiche des résultats très satisfaisants quant au nombre de voyageurs : dans les TGV, InOui et Ouigo, la hausse est de 16,9% par rapport à l’an dernier.

 

Partager
La SNCF commande 12 nouvelles rames TGV Océane à Alstom pour 335 millions d'euros
Les 12 rames TGV Océane seront mises en service à partir de 2021 sur les lignes Paris-Rennes, Paris-Nantes et Paris-Metz/Nancy.

La SNCF va commander 12 nouvelles rames TGV Océane, pour un montant de 335 millions d'euros, annonce le transporteur français ce 31 juillet. Ces rames devraient être mises en service à partir de 2021 sur les lignes Paris-Rennes, Paris-Nantes et Paris-Metz/Nancy.

"Cet investissement répond à la forte croissance du trafic des passagers grande vitesse en France et est rendu possible par les excellents résultats de l'activité", explique l'entreprise ferroviaire.

Le TGV Océane affiche un taux de satisfaction de 85 %

Le TGV Océane fait partie de la gamme de trains à grande vitesse Avelia Euroduplex d'Alstom. Cette gamme de train offre "plus de confort" et permet d' être "plus connecté grâce à un haut niveau d'équipements". Il offre également une plus grande capacité : 556 places contre 509 pour la génération précédente.

Huit sites français d'Alstom participent à sa construction : Belfort pour les motrices, Ornans pour les moteurs, Le Creusot pour les bogies, Tarbes pour les chaînes de traction, Villeurbanne pour l'informatique embarquée, Petit-Quevily pour les transformateurs de traction, Saint-Ouen pour le design. L'assemblage final est réalisé dans l'usine de La Rochelle. La construction du TGV mobilise au total 4000 salariés chez Alstom et ses sous-traitants.

Le montant des commandes s'élève à 3,8 milliards d'euros

Cet achat complète ainsi celui de 55 TGV classiques et des 100 rames de TGV du Futur dont les commandes débuteront en 2023. Le montant de matériel neuf est donc porté à 3,8 milliards d'euros depuis 2017, auquel s'ajoutent 700 millions d'euros d'investissements dans la rénovation du parc existant.

"Pour le secteur ferroviaire, il s'agit (…) d'un fleuron industriel, éminemment exportable qui fait rayonner le savoir-faire français", conclut la SNCF.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - Vaucresson

Exploitation, gestion et entretien de deux établissements d'accueil du jeune enfant de la Croix Blanche et Jardy

DATE DE REPONSE 11/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS