Economie

La simplification, pas un choc mais des petits pas

Anne-Sophie Bellaiche ,

Publié le

Ce n’est pas le "choc" que François Hollande avait promis l’an dernier mais une randonnée qui progresse pas à pas. Elle part d’une forêt touffue de procédures pour mener les entrepreneurs vers un paysage de clairières plus accueillant. Le conseil de la simplification, qui a réunit une demi-douzaine de patrons a remis le 30 octobre à l’Elysée 50 nouvelles propositions pour alléger la vie des entreprises. Depuis janvier, et la mise en place d’une nouvelle méthode pour faire avancer le chantier, une quinzaine d’ordonnances ont déjà été adoptées. Selon ses calculs - largement optimistes - le gouvernement estime à 2,4 milliards d’euros les économies réalisées depuis un an en luttant contre la paperasse et la lourdeur administrative. Pour les chefs d’entreprises, les allègements sont encore difficiles à percevoir sur le terrain. Le chantier de la déclaration sociale nominative, presque achevée, a débuté il y a plus de trois ans. L’arrivée de nouveaux dispositifs perçus comme autant de nouvelles usines à gaz -  le compte pénibilité ou la loi Hamon sur la cession d’entreprise - ont aussi brouillé le message. Pourtant certaines mesures, importantes ou anecdotiques sont déjà en place et une trentaine d’autres sont en expérimentation. Le début d’un changement...

La simplification, pas un choc mais des petits pas © virginiamol - Morguefile - C.C.

SGMAP 30 Octobre BILAN Cahier V4 by L'Usine Nouvelle

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte