Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La santé des équipements de production signe la bonne dynamique de l’industrie manufacturière

, ,

Publié le

Des commandes de machines de production toujours en hausse après la fin de la carotte fiscale du suramortissement et de bonnes perspectives pour le troisième trimestre témoignent de la santé retrouvée de l’industrie en France et la dynamique européenne.

La santé des équipements de production signe la bonne dynamique de l’industrie manufacturière
L'aéronautique fait partie des secteurs qui investit le plus dans son outil de production. Photo d'illustration de l'usine Airbus de Toulouse.
© Airbus

Le bilan des deux premiers trimestres de l’année et les perspectives à venir du secteur des équipements de production renforcent les signaux positifs sur la conjoncture française et internationale. Une moisson de chiffres livrée ce 21 août par le Symop (l’un des syndicats professionnels du secteur) confirme la bonne santé de l’investissement des industriels. Le chiffre d’affaires des équipements de production du premier trimestre 2017 était en effet en hausse de 8,8 % par rapport à la même période de l’an dernier. Il était soutenu par le dispositif de suramortissement des investissements qui a pris fin avril dernier, qui réduisait le coût d’achat pour les clients. Mais, bonne nouvelle, la tendance s’est poursuivie et la fin de la carotte fiscale n’a pas éteint l’appétit des clients à renouveler leur appareil de production. Les commandes du deuxième trimestre se sont maintenus à 8,5 % par rapport l’an dernier et à + 5,4 % par rapport au trimestre précédent.

Prévisions toujours positives

Les commandes du troisième trimestre des équipements de production, qui ne sont encore qu’une prévision des adhérents du Symop qui comptent 270 entreprises, restent sur cette dynamique positive avec une perspective de + 4 %.

Pour le syndicat, cette embellie est à mettre au crédit à la fois "du marché domestique, de l’activité soutenue de l’industrie manufacturière européenne et d’une amélioration du climat des affaires en Asie". En ce qui concerne les secteurs, ceux qui investissent dans leur appareil de production sont toujours principalement l’automobile et l’aéronautique qu’ils s’agissent des grands acteurs ou des sous-traitants qui veulent augmenter leur niveau de technicité. Si la demande concerne toujours principalement le renouvellement et l’automatisation de l’outil de production le Symop note aussi qu’il a servi des besoins visant à augmenter les capacités de production.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle