L'Usine Aéro

La robotisation rend les déminages beaucoup plus sûrs

Pierre Monnier ,

Publié le

Les premiers systèmes de déminage sous-marin robotisés viennent d’être livrés par le groupe ECA. Grâce à cette technologie, les opérations pour neutraliser des mines sous l’eau deviendront nettement plus sûres. Elles permettront aux équipes de rester en dehors du champ d’explosion des mines traitées.

La robotisation rend les déminages beaucoup plus sûrs © ECA group

Le désamorçage des mines en milieu maritime va devenir beaucoup plus sûr pour les démineurs. Le groupe ECA vient de mettre au point le premier système de robots pour le déminage sous-marin. La filiale du groupe français Gorgé, spécialisée dans la robotique, a livré ses premiers exemplaires à ses deux premiers clients, parmi lesquels la marine du Kazakhstan.

Une sécurité totale

Baptisé UMIS, ce système pilote à distance l’ensemble des étapes de désamorçage pour qu’aucune personne n’est à entrer dans le champ de la mine à désamorcer. Désormais, le sonar utilisé dans toutes opérations pour localiser l’explosif, est tracté par un drone de surface. Auparavant, le chasseur de mine, et donc son pilote, devait entrer dans la zone de danger. C’est la première fois qu’un système garantit un tel niveau de sécurité.

Une fois la mine localisée, un robot-scanner, le Seascan, et le véhicule d’élimination appelé K-Ster prennent le relais, toujours contrôlés à distance depuis un endroit sûr. Le Seascan utilise des images vidéo afin de confirmer que l’objet détecté est bien une mine tandis que le K-Ster neutralise la mine. Ces deux éléments peuvent être déployés automatiquement depuis le drone de surface ou plus traditionnellement depuis un bateau.

Présenté dans les prochaines semaines

Depuis plus de 40 ans, ECA fournit des robots "guerre des mines". Mais c’est la première fois qu’un système permet de contrôler l’ensemble des éléments de désamorçage depuis une commande unique. Cela engendre une réduction des coûts non-négligeable puisque les opérations de déminage sous-marines nécessitaient des bateaux spécifiques pour être menées.

Au total, le prix du système de déminage peut osciller entre trois et trente millions d’euros, suivant les différents éléments choisis. La présentation officielle de la suite robotisée de déminage sous-marin aura lieu lors du salon Euronaval, qui se déroulera à Paris du 17 au 21 octobre 2016.

Le différents éléments du système robotique de déminage sous-marin :


Le drone de surface contrôlé à distance.


Le sonar AUV tracté par le drone de surface.


Le scanner SEASCAN MK2.


Le neutraliseur de mine K-STER.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte