Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La recette Macron pour augmenter de 500 euros le revenu des ménages au SMIC

Publié le

500 euros de plus par an pour un couple au SMIC, sans dette pour l’Etat, sans coupe dans ses dépenses et sans hausse de la masse salariale des  entreprises, c’est la recette de l’équipe d’Emmanuel Macron qui propose de revoir le financement d’une partie de la protection sociale en relevant la CSG. Le détail du calcul.

La recette Macron pour augmenter de 500 euros le revenu des ménages au SMIC
Emmanuel Macron, leader d'En Marche et ex Ministre de l'Economie, de l'industrie et du Numérique
© Pascal Guittet

Le leader d’En marche présentera le 10 décembre à Paris, dans ce qui est annoncé comme son premier grand meeting de campagne, les grandes orientations de son programme. Il en a déjà dévoilé un aspect lors d’une interview sur RMC le 8 décembre. Il propose une révision du financement la protection sociale pour augmenter le salaire net des salariés et des indépendants. Le principe est de renvoyer une partie de ce coût à la solidarité nationale.

Le dispositif : supprimer les cotisations chômage et maladie payées par les salariés (pas celles des employeurs) tout en augmentant "légèrement" la CSG dont l’assiette est plus large puisque portant sur l’ensemble des revenus. La CSG est en effet prélevée sur les revenus du travail, salaires ou autres, les revenus de remplacement, comme les retraites ou ceux du capital mobilier ou immobilier. Sur RMC, Emmanuel Macron a annoncé un gain net de 500 € par an pour un couple au Smic, c'est-à-dire percevant 2932 € par mois à deux. Comment le mouvement En marche a-t-il fait ces calculs ? Il nous en a livré les détails. 

Une mesure Favorable au ACTIFS, defavorables aux retraités et aux rentiers

Les baisses de cotisations maladie et chômage augmenteraient chaque mois le net de 92 euros. A cela il faut déduire les 51 euros de CSG que le couple paierait en plus. Au final le gain est de 41 euros par mois, c'est-à-dire 492 € par an. Ce mouvement de bascule se fait au détriment des retraités, dont on sait qu’ils concentrent une grande partie du patrimoine en France, et des épargnants. Emmanuel Macron a annoncé toutefois que les petites retraites seraient préservées. Il affiche désormais la volonté de "mettre le travail au centre de sa campagne", ce type de mesures ancre ce positionnement. L’alternative au financement par la CSG serait une hausse de TVA, c’est d’ailleurs la voie choisie par François Fillon. Moins populaire à gauche, la hausse de TVA est toutefois plus indolore. Mais l’ensemble du programme n’est pas dévoilé et rien ne dit que la TVA ne sera pas aussi mise à contribution si Emmanuel Macron veut amplifier ce mouvement de baisse de charges en s’attaquant aussi à celles des employeurs.

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

02/02/2017 - 08h10 -

500€ par an soit 20€ chacun par mois wouaaaa ça change tout lol
Répondre au commentaire
Nom profil

10/12/2016 - 11h49 -

Macron c 'est une arnaque politique... Juste une belle tronche d'enfant de coeur... il faut pas confondre charisme et competence... C'est Sarkozy en pire juste plus calme et plus opportuniste... Encore une fois ses projets sont de faire semblant de donner aux salariés et d'en prendre bien plus avec la CSG par exemple pour faire avaler plus facilement la pilule aux citoyens lambda crédules, les cadeaux faramineux qu'il a l'intention de faire aux riches aux financiers... C'est un ultra liberal a l'americaine le social n'est pas sa tasse de the... Pendant plus de 4 ans au gouvernement de FH (2 ans en tant que conseiller et le reste en tant que ministre) il n'a pas démontré une competence extraordinaire qu'il aurait tout a coup maintenant....
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle