La Pologne, base arrière industrielle de l'Europe

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Infographie Quinze ans après son adhésion à l’Union européenne, la Pologne est devenue un champion industriel. Mais elle doit revoir son modèle. Jouer la carte de la production à bas coût ne suffit plus, alors que les salaires flambent.

La Pologne, base arrière industrielle de l'Europe
Pour faire face à la demande, le fabricant de meubles Szynaka a investi dans des machines plus automatisées.

Deux drapeaux, européen et polonais, flottent à l’entrée de l’usine Szynaka. Pour Michal Szynaka, le directeur marketing de l’entreprise familiale polonaise, "faire partie de l’UE est une bonne chose. Cela nous a permis d’exporter partout en Europe". À Lubawa, une petite ville de 10 000 habitants dans le nord de la Pologne, l’adhésion de la Pologne à l’Union européenne le 1er mai 2004 a été synonyme de boom économique.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte