Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La nouvelle machine de XYZ imprime en 3D et en couleur

Marine Protais

Publié le

Le fabricant d’imprimantes 3D taïwanais XYZ s’apprête à commercialiser une imprimante 3D couleur à bas prix.

La nouvelle machine de XYZ imprime en 3D et en couleur © XYZ

Pour pouvoir imprimer un objet en couleur, il faut aujourd’hui payer plus de 30 000 euros pour une machine professionnelle. Les imprimantes de bureau, qui utilisent la plupart du temps une technologie par dépôt de fil (FDM) se limitent à la couleur du filament utilisé. Résultat : les pièces sont généralement mono ou bicolore au mieux.

Le jeune fabricant taiwanais XYZ veut changer la donne. Il vient de lancer une nouvelle imprimante 3D, la Da Vinci Color, capable d’imprimer jusqu’à 16 millions de nuances différentes.

La particularité de l’imprimante de XYZ est qu’elle utilise la technologie la moins coûteuse d’impression 3D : le dépôt de fil en fusion (FDM). Son prix est donc nettement inférieur aux autres imprimantes 3D couleur : 3 600 euros.

Cartouches d’encre intégrées

Une seule bobine de filament plastique PLA est nécessaire pour l’impression. Sa composition est différente du PLA classique pour pouvoir absorber la couleur. "Après chaque couche de plastique déposée, l’encre qui est contenue dans trois cartouche est injectée", explique Cin-Yee Syria Hola, responsable marketing Europe de la marque. Une technologie brevetée qui a nécessité trois années de R&D.

Le fabricant taïwanais, qui ne souhaite pas révéler son chiffre d’affaires, estime que passer à la couleur était indispensable. "Le marché de l’impression 3D FDM commence à s’épuiser", juge Cin-Yee Syria Hola. "Et nous estimons que la barrière de la monocouleur joue beaucoup. La question que j’ai le plus entendu de la part de nos clients depuis que je suis en poste est 'On peut seulement imprimer en une seule couleur ?'".

En vente chez les grands de la distribution

Pour le moment l’imprimante Da Vinci Color s’adresse aux agences de designers et d’architectes, mais XYZ pourrait bien décliner la même technologie sur des imprimantes 3D moins chers et plus simples d’utilisations.

Le fabricant taïwanais reste l’un des seuls gros acteurs du marché à miser sur le grand public. D’ailleurs, c’est chez Boulanger, enseigne de la grande distribution, qu’il vendra en exclusivité pendant un mois sa Da Vinci Color. 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

28/09/2017 - 10h40 -

A quoi cela sert-il de proposer 16 millions de nuances différentes alors que l'oeil humain n'est capable d'en discerner "que" 300 000 d'après les chercheurs. Merci de m'expliquer.
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus