Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La Nouvelle-Aquitaine ou l’Usine du Futur pour séduire

,

Publié le

Publi-rédactionnel C’est en 2014 que la région Nouvelle-Aquitaine, véritable berceau de l’industrie 4.0, a démarré son programme régional Usine du Futur avec une double ambition : accompagner les entreprises vers l’excellence opérationnelle et soutenir la transition vers l’usine numérique & connectée.

La Nouvelle-Aquitaine ou l’Usine du Futur pour séduire
Base mobile Clearpath Robotics utilisée dans la recherche et l’industrie, l'un des constructeurs avec lesquels collabore la société Génération Robots.

Il faut dire qu’avec un territoire vaste comme l’Autriche ou le Danemark, la région Nouvelle- Aquitaine ne manque pas d’atouts pour attirer les entreprises. Baromètre économique au beau fixe, situation géographique privilégiée et qualité de vie du Sud-Ouest contribuent à en faire un véritable pôle d’attractivité. Tandis que son président, le dynamique Alain Rousset n’hésite pas à promouvoir les entreprises du Patrimoine Vivant (EPV) à l’international « en jouant à l’allemande, en meute » comme il l’a déclaré en juin dernier dans une soirée débat organisée par le journal économique régional APS, la région multiplie les initiatives pour renforcer cette attractivité, séduire et attirer les industriels.

Alain Rousset va droit au but quand il dévoile sa stratégie : « Nous sommes la 2e région après l’Ile-de-France en matière de création de start-up. Pour la création d’emplois industriels, notre taux de progression est 4 fois supérieur à la moyenne nationale. On voit bien que notre stratégie paye. Mais en même temps, nous devons « marquer notre territoire ». D’où la campagne d’attractivité que nous avons menée à Paris et dans les grands aéroports sur les thèmes de l’innovation, de l’art de vivre, de la glisse, de l’intelligence collective… Nous devons faire savoir que notre région est empathique, une région d’accueil, une région de l’art de vivre et du vivre ensemble. Une stratégie autour de l’humain, que nous déployons notamment dans le cadre du dispositif « usine du futur », en mettant l’accent sur le rôle que doivent tenir les compagnons, les techniciens, les ingénieurs et toute la communauté du monde du travail. »

Une myriade de dispositifs pour accompagner et attirer les entreprises

La région Nouvelle-Aquitaine développe de nombreux dispositifs pour soutenir les entreprises et renforcer son attractivité. Dans la continuité de son engagement dans le factory 4.0, elle vient de lancer avec l’État et BPI France, son premier appel à projets lié à l’Usine du Futur, ouvert aux entreprises jusqu’au 31 décembre 2019, dans le cadre du programme des investissements d’avenir régionalisé. Démarré en 2014, le programme régional Usine du Futur affiche une double ambition : accompagner les entreprises vers l’excellence opérationnelle et soutenir la transition vers l’usine numérique & connectée. Depuis, ce ne sont pas moins de 450 entreprises qui en ont bénéficié avec l’objectif de franchir la barre des 600 d’ici 2020. Toujours en partenariat avec BPI France, la Région a aussi lancé Croissance Premium, un programme pilote pour détecter et accompagner 500 entreprises stratégiques et à fort potentiel (en particulier des PME des secteurs de l’industrie et des services à l’industrie) notamment dans les domaines de la performance interne, de l’international, de l’innovation, de la transformation numérique, du développement commercial…

Depuis septembre 2017, dans le cadre du dispositif « Accélérateurs ETI et PME Nouvelle-Aquitaine », elle aide également 70 entreprises présentant des performances économiques et financières supérieures. Au chapitre international, la Nouvelle-Aquitaine n’est pas en reste. Elle aide les entreprises du patrimoine vivant (EPV) à s’ouvrir aux marchés internationaux avec l’objectif de doubler leur nombre. Lancé cette année et doté d’un budget de 500 000 € sur 3 ans, le dispositif Booster, quant à lui, offre aux entreprises une gamme complète de services à l’implantation (informations de premier niveau avec des retours d’expertise, journées d’information, ateliers…, accompagnement sur mesure, accès à un réseau de spécialistes et d’experts…). Enfin, avec « Up Garde », un accélérateur de start-up, la Région accompagne depuis cette année les jeunes pousses dans leur développement notamment en ce qui concerne leur changement d’échelle.

Être le numéro 2 français en aéronautique

« Nous essayons de mener la stratégie la plus offensive pour l’attractivité de la région même si notre région est pratiquement la plus attractive de France. Sa réputation en termes d’innovation a changé, preuve en est le nombre d’entreprises de l’aéronautique implantées. » avance Alain Rousset. Et cela ne devrait pas en rester là. Avec le projet Tarmaq qui doit voir le jour à Mérignac, Alain Rousset pourrait bien remporter son pari de faire de la Nouvelle-Aquitaine la 2°région aéronautique de France. Tarmaq sera un « lieu totem des savoir-faire aéronautiques et spatiaux en Nouvelle-Aquitaine », premier parc à thème européen dédié à la culture aéronautique : un lieu unique, différent d’Aeroscopia à Toulouse-Blagnac et du Bourget « qui s’inspirera de ce qui se fait en la matière à Seattle » a précisé le maire mérignacais Alain Anziani.

D’autres priorités sont au centre des préoccupations de la Nouvelle-Aquitaine, notamment l’amélioration des conditions de travail (qualité de vie au travail et nouvelles organisations managériales), les problématiques énergétiques & environnementales avec entre autres le développement d’une filière bio… Sans parler de la création d’une marque Nouvelle-Aquitaine qui permettrait de faire émerger un sentiment d’appartenance commun à tous les acteurs du territoire. De quoi attirer les chefs d’entreprises, investisseurs et repreneurs désireux de se rapprocher d’un écosystème économique dense et diversifié, tout en bénéficiant d’une qualité de bien-être unique. Du coup, nombreux sont ceux qui ont déjà succombé aux charmes de la Nouvelle-Aquitaine à l’image de Forsee Power, expert français des systèmes de batteries intelligentes pour la mobilité urbaine. Ce dernier vient d’ouvrir un site industriel sur le territoire de Grand Poitiers, à Chasseneuil-du-Poitou proche du Futuroscope avec plus de 300 emplois à la clef à l’horizon 2021.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle