Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La monopsony, le boulet de la hausse des salaires

, ,

Publié le

Analyse

La monopsony, le boulet de la hausse des salaires © Refracted Moments

Aux États-Unis, alors que le taux de chômage est désormais de 3,7 %, les salaires commencent à augmenter timidement (2,9 % sur un an en septembre). Les économistes s’interrogent pour savoir pourquoi ils n’augmentent pas plus vite (ainsi que l’inflation), alors que le taux de chômage est en dessous de 7 % depuis plus de quatre ans.

%%ARTICLELIE:762054%%

Avec moins de main-d’œuvre disponible, les employeurs devraient en toute logique payer davantage les salariés pour les attirer ou conserver ceux qui sont déjà chez eux. En réalité, depuis la fin de la grande récession en 2010 et en tenant compte de l’évolution de l’inflation, les salaires réels ont quasiment stagné. Les explications à ce phénomène sont nombreuses, mais l’une d’entre elles trouve un regain d’intérêt : la " monopsony ". Il s’agit d’une forme de monopole appliqué au marché du travail.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

inscrivez-vous aux webinaires

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle