La moitié des PME se disent freinées par leurs difficultés de recrutement

La moitié des PME ont du mal à recruter des profils experts, ce qui freine leur développement, montre un sondage OpinionWay pour JAM, société de portage salarial, publié ce jeudi 4 octobre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La moitié des PME se disent freinées par leurs difficultés de recrutement
60% des PME de province déclarent avoir déjà rencontré des difficultés de recrutement de profils experts, contre 27% de celles d'Ile-de-France.

La petite musique se fait de plus en plus entêtante : les entreprises ont du mal à trouver les compétences dont elles ont besoin pour se développer. Dans un sondage OpinionWay pour la société de portage salarial JAM, 52% des dirigeants ou DRH de PME et petites ETI (de 10 à 499 salariés) affirment avoir des difficultés à embaucher notamment des profils experts. Les entreprises les plus touchées sont celles de plus de 50 salariés (63% peinent, contre 48% des 10 à 19 salariés), celles de l’industrie et du BTP (64% contre 37% dans les services), et les PME de province (60% contre 27% en région parisienne).

"Il y a très clairement un fossé entre Paris et la province, qui se désertifie, analyse Frédéric Biard, président de JAM. On pourrait croire que les difficultés viennent du niveau des rémunérations. Mais les chefs d’entreprise les expliquent avant tout par le manque de qualification des candidats, puis par l’absence de candidats, qui peut s’expliquer par le manque d’intérêt pour les postes recherchés ou par l’isolement de la zone géographique du recrutement." Citée comme un frein par 13% seulement des dirigeants, l’exigence salariale des candidats n’arrive qu’en 4e position. Elle est plus souvent évoquée par les patrons d’Ile-de-France que par ceux des autres régions.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Faute de candidat, la PME attend

Une PME sur deux se dit même freinée dans son développement par ses difficultés de recrutement. Parmi celles qui peinent à trouver les bons profils, la plupart (41%) adoptent une position attentiste et ne font rien. La deuxième réaction des chefs d’entreprise consiste à recruter une personne en CDD ou en intérim, le temps de la mission ; la troisième à former des collaborateurs en interne. 11% des entreprises annoncent avoir transféré la mission qu’elles voulaient confier à un nouvel arrivant, à un salarié déjà en place, en plus de son travail habituel ! Et 4% des PME renoncent au recrutement. Que les candidats ne rêvent pas : 1% seulement des entreprises ont cédé aux exigences du candidat pour trouver coûte que coûte un salarié.

Société de portage salarial, JAM voulait savoir si ces entreprises, face à leurs difficultés de recrutement, pensaient à recourir à un prestataire extérieur. Seules 7% des PME ont adopté cette solution, alors qu’elles sont 57% à avoir déjà eu recours à des sociétés de services ou à des indépendants. "Pour 45% des entreprises, recourir à un prestataire extérieur présente un risque ! On n’est pas un peuple d’indépendants !" regrette le dirigeant de JAM. Qui aimerait les convaincre que les cadres expérimentés peuvent utilement répondre à leurs besoins, sous statut de free-lance, micro-entrepreneur ou en portage salarial...

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS