La hausse des mises en chantier booste les importations de bois

Atone jusqu’en 2015, le marché du logement individuel repart à la hausse, favorisant l’usage du bois, notamment en aménagement. Les professionnels comptent poursuivre sur cette lancée.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La hausse des mises en chantier booste les importations de bois

Le rebond du marché de la construction profite au marché du bois. Les derniers chiffres publiés par le ministère de la Cohésion des territoires (+14% de mises en chantier dans le logement individuel et +19% sur le logement collectif entre septembre 2016 et août 2017) ne sont pas pour déplaire aux acteurs de la filière. "La construction redémarre, notamment sur le marché de la maison individuelle qui était atone depuis 2009. Le marché de la menuiserie se porte bien, poussé par le dynamisme du marché de la rénovation, avec les fenêtres et les portes, depuis deux ans, et la montée en gamme des terrasses en bois avec des produits tropicaux et résineux mais qualitatifs", observe Romain Rougier, vice-président de l’association Le Commerce du bois (3,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires chez les importateurs, acteurs du rabotage et négociants) et directeur général délégué du groupe Rougier.

Dans les faits, les importations françaises de sciages bruts issus de bois tropicaux ont progressé de 3% entre 2015 et 2016. Celles de contreplaqué ont bondi de 9%. La Chine et l’Europe de l’Ouest sont les premiers fournisseurs de feuillus et tropicaux ; l’Europe de l’Ouest et le continent européen étant les premiers expéditeurs de résineux. Les importations de panneaux filmés pour le coffrage ont grimpé de 10%, entrainées par la construction (rebond des mises en chantier), et les panneaux de menuiserie (+3%) ont été tirés par la rénovation. "L’étendue de l’offre mondiale est large, tandis que le contreplaqué français se concentre sur quelques espèces seulement", souligne Pierre Gautron, vice-président du Commerce du bois et président du groupe ISB. Les importations de sciages bruts résineux sont en revanche en baisse de 4%, leur usage tendant à diminuer.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

De multiples freins à la construction

Ces chiffres ne doivent toutefois pas masquer les freins toujours présents dans l’univers du bâtiment. "Dans l’habitat collectif, le problème est avant tout technologique. Des contraintes de charges, de structures, de feu et de surfaces importantes existent. En France, des immeubles à deux ou trois étages sont déjà hauts, quand on est à sept étages en moyenne en Finlande ou en Autriche… Des solutions sont en train de se mettre en place par rapport aux normes existantes. Dans l’habitat individuel, le sujet est économique. Nos produits sont économiquement efficaces pour la rénovation, mais ne le sont pas encore pour les primo-accédants, avec un surcoût de 10% en moyenne", explique Pierre Gautron.

Pour revaloriser l’image du matériau bois et inciter les architectes et les particuliers à s’en emparer, une campagne de publicité d’un montant de 10 millions d’euros, baptisée "Pour moi, c’est le bois", vient d’être lancée sous l’impulsion de l’interprofession France Bois Forêt. Les atouts pour la construction, la décoration, l’emballage ou même la cuisine y seront exposés durant trois ans en presse, à la radio et à la télévision. Un moyen de s’adresser directement aux consommateurs finaux, qui peuvent plus avoir accès aux matériaux en bois grâce au digital.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS