International

La France serait la troisième économie la plus touchée, selon le FMI

, , , ,

Publié le , mis à jour le 24/06/2020 À 18H33

Le Fonds monétaire international (FMI) a de nouveau revu à la baisse ses prévisions économiques mondiales pour 2020 et 2021, en soulignant les incertitudes qui entourent toujours la reprise. L'économie française serait la troisième économie la plus touchée en 2020. 

La France serait la troisième économie la plus touchée, selon le FMI
La France serait le troisième pays le plus touché par la récession économique selon le FMI /Photo d'archives/REUTERS/Yuri Gripas
© Yuri Gripas

Le jours passent et les conséquences économiques de la crise du Covid-19 semblent s'aggraver. C'est en tout cas ce qu'anticipe le fonds monétaire international (FMI) qui a revu à la baisse ses prévisions économiques pour 2020 et 2021 mercredi 24 juin. Le FMI s'attend désormais à une chute de 4,9% de l'activité économique globale cette année, alors qu'il l'estimait en avril à 3,0% seulement. Et pour 2021, il a abaissé sa prévision de croissance mondiale à 5,4% contre 5,8% attendu au printemps.

Ainsi, malgré la reprise attendue, le PIB mondial 2021 devrait être inférieur d'environ 6,5% au niveau prévu en janvier dernier, avant que n'éclate la pandémie.

"La pandémie de Covid-19 a eu un impact négatif plus important que prévu sur l’activité au cours du premier semestre 2020, et la reprise devrait être plus progressive que ce à quoi on s’attendait", explique l'organisation internationale dans ses nouvelles perspectives économiques mondiales.

Un degré d'incertitude supérieur à la normale

Le FMI souligne que ses prévisions restent exposées à un "degré d'incertitude supérieur à la normale" et juge que "l’ampleur de la récente embellie sur les marchés financiers semble décorrélée de l’évolution des perspectives économiques, comme indiqué dans la mise à jour du rapport sur la stabilité financière dans le monde (GFSR)."

"Le développement d'un vaccin sûr et efficace pourrait soutenir le sentiment général et accroître la croissance en 2021, même si la production de vaccins n'augmente pas suffisamment vite pour assurer une immunité collective d'ici la fin 2021", ajoute le FMI. Les pays doivent acheminer "des fonds destinés à la production de vaccins, afin que des doses suffisantes soient rapidement mises à la disposition de tous les pays à un prix abordable" estime l'organisation internationale. 

Par ailleurs, le FMI appelle "la communauté internationale" à "agir dès maintenant en constituant des stocks mondiaux de biens essentiels et d’équipements de protection, en finançant la recherche (...) et en mettant en place des dispositifs permettant d’aider efficacement les populations les plus démunies."

La France, troisième économie la plus touchée en 2020 selon le FMI

D'après ses perspectives économiques par pays, la récession du PIB français (-12,8%) en 2020 serait la plus forte après l'Espagne (-12,8%) et l'Italie (-12,8%). Sur l'ensemble de la zone euro, le PIB devrait chuter de 10,2%, soit l'équivalent du repli observé en Grande-Bretagne (- 10,2%). L'Allemagne accuserait un retrait de 7,8%, soit un peu moins que les Etats-Unis (- 8%). Malgré la crise, l'économie chinoise devrait progresser de 1%. 

Concernant le reprise de 2021, l'économie française pourrait progresser de 7,3%, soit la plus forte hausse derrière la Chine (+8,2%). 

Relance de l'économie par l'investissement dans les énergies renouvelables 

"En s’appuyant sur la baisse sans précédent des émissions de gaz à effet de serre pendant la pandémie, ils [les pays] doivent mettre en œuvre leurs engagements en matière d’atténuation des changements climatiques et s’associer pour mettre en place à plus grande échelle des systèmes équitables de taxation du carbone, ou des dispositifs équivalents", poursuit le FMI.

Enfin, l'organisation internationale conseille de "relancer la demande et réaffecter les ressources disponibles vers les secteurs autres que ceux dont le poids dans l’économie est appelé à diminuer durablement au lendemain de la pandémie" 

 

Avec Reuters (David Lawder, version française Marc Angrand)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte