Economie

La France, sacrée championne de la R&D, est un pays (presque) attractif pour les entreprises

, , , ,

Publié le

L'Hexagone, un territoire de rêve pour les sociétés innovantes ? N'en déplaise aux tenants du "french bashing", c'est bien ce qu'affirme le dernier tableau de bord de l'attractivité de la France, publié par l'Agence française pour les investissements internationaux. Cette étude sacre le pays champion des incitations fiscales à la R&D pour les entreprises. Mais elle met aussi en évidence plusieurs points noirs, notamment l'impôt nominal français sur les sociétés, le plus élevé de l'échantillon étudié. 

La France, sacrée championne de la R&D, est un pays (presque) attractif pour les entreprises © AFII

Les apôtres du "french bashing", qui dénigrent la politique fiscale tricolore accusée d'effrayer les entreprises, en sont pour leurs frais : l'Hexagone est un pays attractif, selon le dernier tableau de bord de l'attractivité de la France publié par l'Agence française pour les investissements internationaux (AFII), accessible à la fin de cet article. Du moins pour une partie des critères observés par l'institut, qui compare le territoire avec 11 de ses voisins européens, mais aussi le Japon et les Etats-Unis.

Numéro un pour les tarifs de l'électricité

Si l'on en croit cette étude, la France est bien, comme le disait le patron de Free Xavier Niel à l'occasion de l'ouverture du chantier de la Halle Freyssinet, "un pays fantastique pour créer sa boite". Surtout pour les entrepreneurs qui mettent le paquet sur l'innovation : il est LE champion des incitations fiscales à la R&D dans les entreprises, devant les Etats-Unis. Il faut toutefois préciser que les chiffres utilisés pour mesurer ce phénomène datent de 2011.

La France est aussi reine dans le domaine des infrastructures : "outre le réseau terrestre et maritime, [elle] bénéficie d’infrastructures aéroportuaires" de premier choix, pointe le document. Roissy Charles de Gaulle est le deuxième aéroport le plus important de l'échantillon pour les passagers, derrière l’aéroport Heathrow de Londres, et premier pour le fret. Le réseau électrique hexagonal est très fiable. Il est aussi proposé à un prix imbattable comparé aux autres zones étudiées dans le cadre de ce tableau de bord.

Un impôt sur les sociétés trop élevé ?

Oui mais… les tenants du "french bashing" n'ont peut-être pas complètement tort : le taux d'imposition nominal sur les sociétés est, en France, le plus élevé de tout l'échantillon. De quoi faire sérieusement réfléchir les entreprises qui envisagent de s'installer dans l'Hexagone. Le pays a donc encore des faiblesses, "portant notamment sur l’environnement réglementaire, le coût du travail, la fiscalité", pointe le document. Elles "ne doivent pas être occultées."

Les efforts tricolores en matière de coût du travail commencent toutefois à porter leurs fruits : l’indicateur de rémunération du travail par salarié en 2012 place la France à la septième position de l’échantillon, devant l’Allemagne et le Royaume-Uni. Et la tendance est à l’amélioration. Il n'a connu une hausse que de 2% en France en 2012, contre 2,4% au Royaume-Uni et 2,6 % en Allemagne.

Tableau de Bord 2014 by L'Usine Nouvelle

Lélia de Matharel

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte