La France pourrait sortir du Top 10 des économies mondiales en 2050, selon PwC

C'est un basculement complet de l'ordre économique mondial qui devrait s'opérer progressivement entre 2030 et 2050, annonce PriceWaterhouseCooper dans un rapport. Aujourd'hui émergentes, les économies d'Asie, du Brésil ou encore la Russie devraient occuper le podium des pays les plus riches en termes de PIB. Reléguant les Etats-Unis, les pays de l'Union européenne, parmi lesquels la France, au rang d'outsiders.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La France pourrait sortir du Top 10 des économies mondiales en 2050, selon PwC

L'économie mondiale pourrait plus que doubler de taille d'ici à 2050, dans un contexte de poursuite des politiques de croissance et d'absence de repli durable dans le protectionnisme, prédit le cabinet international d'audit PriceWaterhouseCooper (PwC) dans un rapport publié début février. Premières économies à en tirer profit, les marchés émergents de l'E7 (Chine, Inde, Brésil, Mexique, Russie, Indonésie, Turquie) au détriment des vieilles économies du G7 dont les Etats-Unis, la France et consorts européens qui devraient perdre de leur influence progressivement entre 2030 et 2050.

Les marchés émergents domineront le Top 10 des économies mondiales en 2050 (PIB rapporté aux PPA)

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La France sort du Top 10

En effet, les marchés émergents vont continuer à être le moteur de croissance de l'économie mondiale. D'ici à 2050, les économies de l'E7 pourraient augmenter leur part dans le PIB mondial d'environ 35% à près de 50%. A elle seule, la Chine pourrait devenir la plus grande économie du monde, représentant environ 20% du PIB mondial en 2050, l'Inde arriverait à la deuxième place et l'Indonésie en quatrième position – les Etats-Unis arrivant juste à se maintenir entre les deux au troisième rang mondial, selon les projections de PwC basées sur les chiffres du Fonds monétaire international (FMI), corrigés en termes de parité de pouvoir d'achat (PPA) variable qui permet de prendre en compte le coût de la vie localement. Loin derrière, deux rescapés du Vieux Continent, l'Allemagne et le Royaume-Uni arriveraient respectivement 9ème et 10ème de ce Top 10. Quant à la France, encore dans le classement en 2016, chuterait à la 12ème place sur 32 économies référencées par PwC.

Le classement des PIB prospectifs (ramenés aux PPA)

Effet positif du Brexit pour le Royaume-Uni

Parallèlement, la part de l'UE27 dans le PIB mondial pourrait descendre à moins de 10% d'ici à 2050, ce qui est inférieur à celui de l'Inde (à 15%). La croissance britannique a le potentiel pour dépasser le taux moyen dans l'UE27 après que l'impact de la période de transition du Brexit soit passé. La plus grande économie de l'Union européenne en termes de croissance devrait être la Pologne, prévoit le cabinet d'audit.

Enfin, souligne PwC, pour réaliser ce potentiel de croissance, les gouvernements des marchés émergents doivent mettre en œuvre des réformes structurelles afin d'améliorer la stabilité macroéconomique, de diversifier leurs économies et développer des institutions politiques et juridiques plus performantes.

Retrouvez ci-dessous l'intégralité du rapport de PriceWaterhouseCooper:

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS