La France perd cinq places au dernier classement des pays les plus compétitifs

La France descend de cinq marches au classement IMD 2015 des pays les plus compétitifs, passant du 27e au 32e rang. La majorité des autres pays européens perdent également plusieurs places dans ce classement.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La France perd cinq places au dernier classement des pays les plus compétitifs

Après celle du Boston Consulting Group, du Forum économique mondial ou plus récemment de KPMG, l’IMD (l’école de management suisse) a publié ce mercredi 27 mai son étude annuelle sur la compétitivité dans le monde. Son édition 2015 révèle ainsi que la France rétrograde de cinq places, passant au 32e rang sur 61 des pays les plus compétitifs.

Les meilleurs élèves du classement restent les Etats-Unis, conservant sa première place par rapport à l’année précédente, suivis de Hong Kong et Singapour. A noter que le Luxembourg fait son entrée dans le top 10 avec une 6e place au classement. On retrouve alors parmi les 10 premiers pays les plus compétitifs, la Suisse, le Canada, la Norvège, le Danemark, la Suède et enfin, l’Allemagne. L’IMD constate un point commun au sein de ce top 10 : neuf pays arrivent également en tête sur le critère d’efficacité du tissu entrepreneurial, défini par l’institut sur plus de 300 critères édictés pour réaliser le classement sur la compétitivité des pays.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Similitudes en Europe

Le reste du classement de l'IMD montre qu'en Europe, la Grèce progresse grâce à l'amélioration du rendement de ses entreprises. Ce critère lui permet de passer de la 57e à la 50e place. Par contre, l'Allemagne, qui était encore sixième l'année passée, a perdu en efficacité et occupe le 10e rang – tout comme le Royaume-Uni qui chute de trois places à la 19e position.
Les Pays-Bas et l’Irlande ne perdent qu’une place à la 15e et 16e position. Avec sa 32e place, la France qui doit relever les défis de "la réduction des formalités administratives, la baisse des coûts du travail et de la charge fiscale, l'encouragement à l'investissement privé", selon l’IMD, se retrouve dans la seconde moitié des nations européennes, Espagne, Pologne, République Tchèque, Hongrie, Slovénie et l’Ukraine, tout en bas du classement.

Aurélie M'Bida

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS