La France et l'Allemagne veulent créer une infrastructure de données sécurisée

Nathan Mann , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La France et l'Allemagne ont annoncé collaborer à la mise en place d'un infrastructure de données sécurisée aux contours encore flous. L'objectif est de constituer une large base de données fiable sur laquelle entraîner les intelligences artificielles des entreprises européennes. 

La France et l'Allemagne veulent créer une infrastructure de données sécurisée
Serveur de datacenter d'OVH, en France. Participera-t-il à l'infrastructure de donnée sécurisée voulue par la France et l'Allemagne ?
© OVH

Les données sont le nouvel or noir. Comment les utiliser au mieux tout en évitant les fuites à l’étranger ? C’est pour faire face à cet enjeu que l’Allemagne et la France vont travailler à mettre en place une infrastructure sécurisée de données, comme l'ont annoncé conjointement les ministres de l’Economie des deux pays lors du sommet numérique allemand, qui se tenait le 29 octobre à Dortmund.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte