"La France conçoit les brevets comme une reconnaissance du droit de l'inventeur", explique l'historien Gabriel Galvez-Behar

Professeur d’histoire à l'Université de Lille, Gabriel Galvez-Behar a récemment publié "Posséder la science. La propriété scientifique au temps du capitalisme industriel", ouvrage lauréat du prix 2021 de l’Académie François Bourdon pour le patrimoine industriel. Il revient pour L'Usine Nouvelle sur les évolutions des brevets et de la valorisation scientifique.

Partager
Inventeur du vaccin contre la rage, Pasteur utilisait déjà les brevets pour se prémunir contre les "frelons de l'industrie".

L’Usine Nouvelle - Dans le cas des vaccins contre le Covid-19, de nombreuses voix se sont élevées en faveur de la levée des brevets. Ces demandes d'ouverture sont-elles nouvelles ?
Gabriel Galvez-Behar - Non. Certains pays, dont la France, n’ont longtemps pas eu de brevets sur les remèdes pharmaceutiques. Il était alors inconcevable de créer des monopoles sur des innovations favorables à la santé humaine et il a fallu attendre la fin des années 1960 pour que le médicament en France soit parfaitement brevetable. Cela est lié à l’internationalisation des firmes pharmaceutiques et à la nécessité d’avoir un cadre permettant les échanges de technologies et de savoir-faire. Par ailleurs, des brevets ont déjà été suspendus. Lors de la Première Guerre mondiale, quand les États-Unis ont été exposés à des pénuries de traitements antisyphilitiques, ils n’ont pas hésité à suspendre les brevets détenus par les entreprises allemandes qui en dominaient alors la production. Dans la santé, les pouvoirs publics sont capables, quand ils le jugent nécessaire, de reprendre la main en matière de propriété intellectuelle.

Dès les années 1880, la part de brevets accordés à des individus chute aux Etats-Unis et les grandes entreprises obligent leurs employés à leur céder par avance les brevets qu’ils pourraient mettre au point dans le cadre de leur travail.

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

UGITECH

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur(e) Calculs Mécaniques F/H

ORANO - 21/01/2023 - CDI - Montigny-le-Bretonneux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

25 - CC DU LOUE LISON

Travaux d'entretien de la voirie de la Communauté de Communes Loue Lison.

DATE DE REPONSE 17/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET ABONNEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À L'USINE NOUVELLE

Rejoignez la communauté des professionnels de l’industrie et profitez d'informations et données clés sur votre secteur.

Découvrez nos offres