La filière VTC à l'origine d'un emploi sur quatre créé en Île-de-France au premier semestre 2016

Au premier semestre 2016, un emploi sur quatre créé en région parisienne est lié au Véhicules de transport avec chauffeur (VTC). D'après une étude BCG, la croissance de la filière VTC ne va pas ralentir. D'ici à 2022, la filière emploiera 80 000 personnes.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La filière VTC à l'origine d'un emploi sur quatre créé en Île-de-France au premier semestre 2016

La croissance de la filière des véhicules de transport avec chauffeur (VTC) n'est plus à prouver. Et elle ne va pas s'arrêter d'après une étude du cabinet de conseil BCG. D'après elle, en seulement quatre ans d'existence, "la filière VTC est déjà porteuse de bénéfices pour la croissance, l'emploi et la mobilité". En 2016, elle contribue à 0,04% du PIB français et 2% de sa croissance. Mais c'est en Île-de-France que l'impact est significatif, avec 0,1% du PIB régional et 6% de sa croissance. La filière y réalise 90% de son chiffre d'affaires, établi à 800 millions d'euros cette année.

Une filière créatrice d'emploi

Au premier semestre 2016, la filière VTC a participé pour un quart des créations d'emplois en Île-de-France. Sur les 22 000 chauffeurs VTC, près de la moitié était sans activité. Leur salaire net s'élève entre 1 400 et 1 600 euros par mois. Le cabinet de conseil BCG estime que leur nombre va à minima doubler, voire quadrupler pour atteindre 80 000 conducteurs dans six ans.

D'ici à 2022, l'étude table sur un chiffre d'affaires de la filière VTC de 3,9 milliards d'euros. Un point positif pour l'Etat puisqu'il toucherait 1,7 milliards d'euros de recettes fiscales. Le BCG pointe également que l'essor du VTC bénéficie à un écosystème d'acteurs composé de "vendeurs et loueurs de voitures, des assureurs, des cabinets d'expertise comptable et des centres de formation et d'examen agréés". En moyenne, 25% du prix d'une course revient aux acteurs de cet écosystème.

Des précautions à prendre

L'étude du cabinet de conseil relève que cette croissance, bien que bénéfique pour l'économie, doit attirer l'attention des pouvoirs publics sur trois points. Premièrement, face à la montée en puissance des plates-formes collaboratives, le BCG préconise "une meilleure prise en charge des indépendants".

L'étude pose la question de "la baisse des prix des licences et le dédommagement des taxis". Car si la croissance de la filière VTC n'a pas d'influence sur le transport public, "il se traduit par un effet de substitution partielle à l'activité taxi". Chaque année, les taxis subissent une perte de 5,3% de leur activité en Île-de-France depuis 2013.

Enfin, le BCG recommande "la refonte des statuts de taxis et VTC". Cela permettrait une égalité devant les conditions d'exercice et d'accès à la profession. L'étude indique que celle-ci doit se faire au bénéfice des chauffeurs et continuer à permettre la croissance de l'offre pour satisfaire la demande.

0 Commentaire

La filière VTC à l'origine d'un emploi sur quatre créé en Île-de-France au premier semestre 2016

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS