Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

La filière lin mise sur l'innovation

Franck Stassi ,

Publié le , mis à jour le 01/12/2015 À 17H22

Pour conserver son rang de leader mondial, la filière européenne du lin mise sur l’innovation, aussi bien dans l’habillement que dans les matériaux composites.


La gamme de skis MTN Explore de Salomon contient un mélange de carbone et de lin.

La saison du ski approche. Mais qui, parmi les amateurs de poudreuse, sait qu'une paire de skis Salomon sur cinq contient du lin? Ou que la fibre millénaire était l'une des raisons de la résistance de l'armure d'Alexandre Le Grand ? Aujourd’hui, 90% de la production européenne de fibres de lin est encore transformée en produits textiles (55% d’habillement et 35% de linge de maison, de linge de table et de produits d’ameublement), et 10% en coproduits ou en textiles techniques. Pour promouvoir ses fibres, la filière s’est dotée d’une marque transversale, European Flax.

Cap sur les composites

Pour s'affranchir des effets de mode propres au textile, la filière lin européenne a engagé en 2005 un travail sur les matériaux composites et les textiles techniques, en cherchant à mutualiser les efforts en matière de recherche et de développement. Dix scientifiques européens collaborent depuis six ans avec la Confédération européenne du lin et du chanvre (CELC) pour faire partager leurs travaux, dans une démarche d’open innovation. "Nous devons prouver que le lin possède les propriétés mécaniques requises par les industriels", explique la directrice. Pour ce faire, des semi-produits composites lin et chanvre ont notamment été élaborés.

"20% de la gamme des skis Salomon contiennent déjà un tissu composite incorporant du lin. A moyen terme, l’enjeu consistera à développer une culture dédiée aux marchés techniques", illustre pour sa part Laurent Cazenave, responsable de la communication de la coopérative Terre de Lin, basée à Saint-Pierre-le-Viger (Seine-Maritime). Pour rendre la fibre plus attractive encore, Terre de Lin, qui représente 15% de la production mondiale avec ses 600 adhérents, mise notamment sur la recherche semencière. De 800 000 à 1 million d’euros sont investis chaque année en R&D, sur un chiffre d’affaires compris entre 5 et 6 millions d’euros. 

La CELC, elle, vient de fêter les dix ans de son pôle technique, destiné à innover en collaboration avec les professionnels de la filière. "Nous devons nous adapter en permanence aux nouvelles attentes des consommateurs : la maille de lin conquiert de nouveaux marchés, tandis que le lin dit lavé, naturellement froissé, permet de ne plus repasser ses draps" , indique sa directrice Marie-Emmanuelle Belzung. Autre signe que la filière souhaite rester à la pointe de l’innovation, deux applications mobiles ont dernièrement été lancées à destination de ses agriculteurs pour les aider à mieux semer et mieux anticiper sur les périodes d'arrachage.

gagner en qualité

"L’Europe est le leader mondial de la production de fibres de lin", rappelle Marie-Emmanuelle Belzung. Pour le rester et "garantir des débouchés stables à nos producteurs et à nos teilleurs (les transformateurs), nous devons en permanence innover, que ce soit en matière de textiles ou de composites. Les agriculteurs doivent disposer de débouchés rémunérateurs, car les surfaces allouées au lin sont en concurrence avec celle du blé ou bien encore de la betterave, dans le cadre de la polyculture."

La qualité de la fabrication des lots vendus aux filateurs est également un moyen de se démarquer. "Nous effectuons des contrôles sur la nature des fibres, leur couleur, leur résistance, leur finesse et leur homogénité, et y conditionnons la rémunération des agriculteurs", précise Laurent Cazenave. Bien que mécanisées, les étapes de transformation requièrent du personnel à chaque étape.

Excellence environnementale

Au-delà de l’innovation, la filière compte bien capitaliser sur les avantages environnementaux du lin pour continuer à prospérer. "Aujourd’hui, nous ne constatons pas d’impact lié au réchauffement climatique. Le lin ne requiert pas d’irrigation et ne rejette pas de défoliants dans l’eau", souligne Marie-Emmanuelle Belzung.

Franck Stassi

80% du lin européen part à la grande exportation
Cultivé dans trois pays (France, Belgique, Hollande) sur 81 300 hectares en 2014, le lin permet à l’Europe de s’afficher comme le premier producteur mondial de fibres longues, avec 130 000 tonnes en 2014. Cela représente toutefois moins de 1% de l’ensemble des fibres produites dans le monde.  "Résolument européenne par son ADN", la filière n’en demeure pas moins ouverte sur le monde : 80% de la production de fibres de lin part à l’étranger, principalement en Chine, en Inde, au Brésil et au Mexique.
Le ralentissement économique chinois ne semble toutefois pas affecter, pour l’heure, la filière, affirme Marie-Emmanuelle Belzung, directrice de la Confédération européenne du lin et du chanvre (CELC) : "la Chine est une usine de transformation, mais nos clients sont mondiaux. La parité euro/dollar peut toutefois nous affecter par périodes."
F.S.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle