La facture très salée du mécénat pour l'état

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La facture très salée du mécénat pour l'état
Avec sa fondation, Vuitton a construit un impressionnant musée dans le bois de Boulogne. Il faut dire que ses généreux donateurs, principalement les entreprises du groupe LVMH, ont bénéficié d’un coup de pouce non négligeable de 518 millions d’euros de crédit d’impôt sur les onze années depuis la création de la fondation. Depuis la loi de Jean-Jacques Aillagon, la Cour des comptes constate une envolée des dépenses fiscales relatives au mécénat, passées de 90 millions en 2004 à 900 millions en 2017. La culture n’est pas le seul domaine d’intervention puisque le social, l’éducation ou le sport sont concernés. Mais comme ces actions servent aussi les politiques RSE et l’image des entreprises, la Cour se demande si « l’intérêt général reste la caractéristique[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte