Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La croissance française de 2017 revue à la hausse

Adeline Haverland

Publié le

Bonne nouvelle pour le gouvernement : la croissance du produit intérieur brut français a atteint +2% en 2017, soit 0,1 point de plus que prévu lors de la précédente estimation.  Ce bon chiffre, publié par l’INSEE ce mercredi 28 février, est notamment porté par l’investissement des entreprises et les exportations.

La croissance française de 2017 revue à la hausse

Le cap des 2% de croissance a finalement été atteint ! C’est ce qu’indique l’INSEE qui revoit à la hausse de 0,1 point sa première estimation de croissance du PIB publiée janvier dernier. Ce bon résultat s’explique par un premier trimestre 2017 plus dynamique que prévu, porté notamment par les investissements et les exportations.

Dans sa nouvelle estimation, l’INSEE indique ainsi que le premier trimestre 2017 a été marqué par une croissance de 0,7% (contre 0,6% lors de la précédente estimation). La hausse des deuxième, troisième et quatrième trimestres reste elle inchangée avec, respectivement, +0,6%, +0,5% et +0,6%.

Une croissance soutenue par les investissements

Les bons chiffres du premier trimestre sont notamment le fruit d'une reprise des investissements des entreprises et des ménages. Selon les nouvelles estimations, l’investissement des entreprises s’est accéléré de +1,7 point entre janvier et mars 2017. Sur l’ensemble de l’année, cet indicateur est en progression de +3,8%, soit prés d’un point de plus que sur l’année 2016.
L’accélération de l’investissement s’est traduite par une reprise de la production à +2,4% soit 0,1 de plus que lors de la précédente estimation. 

Les exportations accélèrent

Souvent considérées comme le gros point noir de l’économie française, les exportations ont tout de même contribué à l'amélioration du PIB en 2017 malgré un résultat à + 3,3% soit 0,2 point de moins que lors de la première estimation de janvier. En parallèle, l’Insee note un ralentissement très fort des importations ce qui permet une amélioration du solde extérieur.

Cette bonne tendance devrait se poursuivre en 2018. L’Insee table sur une croissance de 0,5% pour le premier trimestre 2018 et 0,4% pour le deuxième.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle