La crise du coronavirus plombe davantage la filière papier-carton

Les représentants de la filière papier-carton alertent sur les conséquences de la récession pour leurs entreprises, déjà affaiblies par le repli de la consommation de papiers graphiques. La forte demande récente en papiers d’hygiène ne suffira pas à maintenir l'équilibre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La crise du coronavirus plombe davantage la filière papier-carton
Fermeture d'Arjowiggins en 2019, de Chapelle Darblay en 2020 : la filière papetière française est à la peine.

La crise économique renforce la pression sur le secteur du papier-carton, en difficulté depuis plusieurs années, prévenait l’Union française des industries des cartons, papiers et celluloses (Copacel) lors de la présentation de ses perspectives annuelles, le 3 juin. "Nous sommes un des pays dont l’économie s’est le plus arrêtée durant le confinement. Plus que nos voisins, nous risquons d’être pénalisés par les surcapacités ", estime son président, Philippe d’Adhémar.

Après avoir affiché une belle résistance durant le confinement, avec un niveau d’activité de 90 % - contre 55 % pour l’industrie dans son ensemble -, le secteur (10 949 salariés, 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires) subit les effets de la récession. " Tous nos segments sont en train de freiner, même s’ils ne l’ont pas ressenti durant le confinement. Les entreprises ont, ou auront, des problématiques de trésorerie, et sont exposées au risque d’impayés ", poursuit Philippe d’Adhémar.

Parmi les inquiétudes exprimées figurent le déséquilibre entre une offre excédentaire et une demande de papiers et cartons en baisse, la baisse des taux de charge des machines à papier en dépit des coûts fixes et, à plus long terme, un changement des habitudes de consommation (repli des papiers bureautiques et graphiques suite à l’essor du télétravail et des abonnements aux journaux en ligne). Les mesures de distanciation sociale rallongent quant à elles les temps alloués à la maintenance.

Des pistes pour un plan de relance [...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement