La Chine mise sur le charbon

Tout est bon dans le charbon. Ou plutôt tout est possible. C'est l'un des paris de l'industrie chimique chinoise. Depuis plusieurs années, la Chine s'efforce de développer des productions pétrolières, gazières et chimiques à partir du charbon. En 2009, le programme chinois d'aide à l'industrie chimique et pétrolière a privilégié cinq axes de développement dont les productions de diméthyléther, de mono-éthylène glycol (MEG) et d'oléfines à partir de charbon. Surtout, l'État chinois s'est lancé dès 2006 dans un vaste plan, programmé sur 13 ans et à l'aide d'un colossal budget de 1 000 milliards de yuans (113,5 Mrds €), voué au développement des productions chimiques à partir de charbon. L'enjeu est stratégique puisque directement lié aux capacités énergétiques du pays. Selon un rapport du cabinet chinois Market Avenue, publié en mars, les réserves chinoises de pétrole et de gaz naturel comptent pour 1,3 % et 1,1 % des réserves mondiales. Un chiffre qui passe à plus de 13 % pour le charbon. Devenir moins dépendant du pétrole et du gaz et profiter de sa première source énergétique pour ses productions chimiques se pose de fait comme une évidence pour ce géant du charbon.

Le cas des polyoléfines est emblématique. D'après Asiachem Consulting, un autre cabinet chinois, la Chine se trouvait en 2009 dans une situation d'importateur net de polyoléfines, à hauteur de 11,47 millions de tonnes : 7,35 Mt de polyéthylène (PE) et 4,12 Mt de polypropylène (PP). D'ici à la fin de l'année, les projets d'oléfines à partir de charbon devraient offrir au total des capacités installées de 1,58 Mt/an, dont 1,28 Mt/an de PP. Soit 7 % des capacités totales chinoises de production d'oléfines. Et ce n'est qu'un début puisque seulement trois complexes pionniers ont ou auront démarré cette année des productions au charbon. Or, il y a actuellement plus de 20 projets en construction ou planifiés dans le pays. D'ici à 2012, les capacités chinoises d'oléfines à partir de charbon pourraient atteindre plus de 6 Mt/an. Du côté du MEG à partir de charbon, le groupe Tongliao GEM Chemical a ouvert en mai dernier la première unité chinoise. Les capacités devraient atteindre début octobre leur niveau prévu : 150 000 t/an de MEG et 100 000 t/an d'acide oxalique en coproduit. Asiachem estime que la Chine produira sous peu 1Mt /an de MEG à partir de charbon.

Chaque semaine, les annonces de projets se multiplient. Ces dix derniers jours, le Japonais Mitsui a signé un accord de partenariat avec Shenhua pour des projets chimiques à partir de charbon. LyondellBasell a de son côté annoncé que Pucheng Clean Energy Chemical Company venait de sélectionner son procédé Spheripol pour sa future unité de 400 000 t/an de PP à Weinan, dans la province du Shaanxi. Ce groupe chinois y édifie actuellement un complexe d'une capacité totale de 1,8 Mt/an de méthanol et de 600 000 t/an d'oléfines produits à partir de charbon. Enfin, Legend Holdings, un groupe minier et d'engrais basé à Pékin, s'est engagé dans un investissement de 18 Mrds de yuans (2 Mrds €) pour la construction d'un complexe chimique d'une capacité de 1 Mt/an près de Shanghai. Ce complexe produirait d'ici à fin 2013 du méthanol à partir de charbon, destiné à la production d'alcènes, puis serait doté d'unités de production de spécialités et de chimie fine. A ce rythme, ce sera sûrement un développement durable pour l'industrie chimique chinoise. Mais sans doute pas pour l'environnement.

« Chaque semaine, les annonces de projets se multiplient »

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - Orly

Mission d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour la passation et le suivi de certains marchés

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS