Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Infographie] La Chine entre en force dans le Top 5 des demandeurs de brevets européens

Manuel Moragues

Publié le

Le bilan 2017 présenté ce mercredi 7 mars à Bruxelles par l'Office européen des brevets révèle la montée en puissance de l'innovation chinoise. La Chine est désormais le cinquième plus gros demandeur de brevets européens et Huawei, la première entreprise.

[Infographie] La Chine entre en force dans le Top 5 des demandeurs de brevets européens
La réalité virtuelle est l'un des axes forts d'innovation du chinois Huawei.
© Huawei


Les inventions chinoises s'imposent en Europe. Présentant son bilan 2017 ce mercredi 7 mars à Bruxelles, l'Office européen des brevets (OEB) a détaillé les statistiques de demandes de brevets européens de l'année passée. Pour la première fois, la Chine entre dans le Top 5, délogeant la Suisse de la cinquième place, avec une croissance de 16,6% des dépôts de brevets. Plus spectaculaire encore, c'est une société chinoise, Huawei, qui prend la tête du classement annuel des entreprises déposant le plus de brevets auprès de l'OEB avec près de 2 400 demandes (+0,3%).


165 000 demandes de brevets en 2017

Cette montée en puissance de la Chine s'inscrit dans un niveau record de dépôts auprès de l'OEB : plus de 165 000 demandes de brevets ont été réalisées en 2017, soit 3,9% de plus qu'en 2016, année de stagnation. Comme l'illustre le graphe ci-dessous, les Etats-Unis, l'Allemagne et le Japon dominent largement le Top 5 des pays les plus actifs avec respectivement 26%, 15% et 13% des demandes, suivis par la France (6% avec 10 559 demandes) et la Chine (5%). Du côté des entreprises déposantes, outre Huawei en pole position, le Top 10 (graphe ci-dessous) se compose de quatre Européens, trois Américains et deux Sud-Coréens.

La France affiche une faible progression en 2017, +0,5%, contre +3,5% pour le Japon et +5,8% pour les Etats-Unis. L'OEB y voit cependant "un signe encourageant" après le "léger repli de 2016 (-2,4%)" et note dans son communiqué : "La France affiche un portefeuille d’innovation très diversifié. A l’échelle mondiale, dans 7 des 10 principaux secteurs, au moins une entreprise française se trouve dans le classement des 10 premiers demandeurs de brevets. Parmi les pays européens, la France se classe toujours dans le top 3 européen des pays demandeurs de brevets quel que soit le domaine."

 

Les transports en tête côté français

Les transports sont toujours le premier secteur d'innovation des entreprises françaises avec 1 044 demandes. "A elle seule, la France a représenté 12,7 % des demandes à l’OEB" et "place 4 entreprises dans le top 10 : Valeo 3e, Michelin 8e, PSA 9e et Renault 10e". Safran et Zodiac Aerospace se placent respectivement aux 6e et 7e places dans le sous-domaine de l'aéronautique. Le secteur des machines, appareils électriques et énergie électrique est le deuxième secteur le plus important pour la France, avec 698 demandes, suivi par les technologies médicales (601 dépôts, en hausse de +23,2%) où Sanofi s'illustre avec une 6e place.

 

 

Le Top 30 des déposants de brevets français, présenté ci-dessus, montre enfin que "les instituts publics de recherche français témoignent désormais d’une vraie culture du brevet et d’une volonté de développer l’interaction entre la recherche publique et l’industrie", souligne le président de l’OEB, Benoît Battistelli, dans le communiqué de l'OEB. Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), le CNRS, IFP Energies nouvelles et l'Université de Strasbourg y figurent en bonne place.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle