La Banque de France lance son espace d’open innovation

La Banque de France a entamé sa transformation digitale. Elle vient d’ouvrir le Lab dans Paris, un espace collaboratif dans lequel elle veut travailler sur les technologies et les usages qui viennent révolutionner ses métiers. Un premier appel à projet est lancé à destination des start-up jusqu’au 1er septembre prochain.

Partager
La Banque de France lance son espace d’open innovation
Le Lab doit permettre d'accélérer la transformation digitale de la Banque de France.

La banque centrale française veut se rapprocher des start-up. La Banque de France vient de lancer son Lab, un espace dédié à l’open innovation situé dans ses locaux de la rue de Réaumur, à Paris. Un espace de 150 m2, qui devrait être agrandi début 2018, lui est dédié et devrait permettre à l’institution d’accélérer sa transformation digitale.

"C’est un lieu différent pour nous, avec une salle de créativité, qui accueillera nos équipes et celles des start-up, pour réfléchir, entre autres, à de nouveaux projets et une salle de prototypes qui nous permettra d’expérimenter des innovations et des technologies avec ces acteurs innovants", explique Thierry Bedoin, le chief digital officer de la Banque de France.

Se confronter aux nouvelles technologies

Une équipe interne de six personnes va s’occuper du fonctionnement de ce nouvel espace, et notamment de la mise en relation entre les start-up et les équipes métier de la Banque de France. Le Lab aura notamment pour mission de confronter la banque aux nouvelles technologies et usages issus des start-up. Celles-ci postuleront aux appels à projets et seront sélectionnées par les équipes de la banque pour réaliser des expérimentations en commun.

Un premier appel vient d’être lancé, les start-up ont jusqu’au 1er septembre 2017 pour y postuler. "Cet appel à projet est très ouvert, explique Thierry Bedoin. Il n’y a volontairement pas de cadre défini pour permettre notamment à des thématiques auxquelles nous n’aurions pas pensé d’émerger." Les prochains appels seront plus ciblés, le sujet des usages de l’intelligence artificielle devrait notamment être abordé.

Une douzaine d’expérimentations par an

Entre deux et trois porteurs de projet seront retenues par session. Ils travailleront, au sein du Lab, avec les équipes de la Banque de France dans le cadre d’une expérimentation de trois à quatre mois autour d’une solution innovante. "Cela nous permettra de nous positionner sur ces technologies et d’évaluer la suite que nous pourrions donner au projet", explique le CDO.

Ces start-up seront rémunérées pour le travail qu’elles fourniront, l’enveloppe allouée à chaque projet étant variable. Elle pourrait se situer autour de 20 à 30 000 euros par start-up. La première année, une douzaine de d’expérimentations devraient avoir lieu.
En parallèle, le Lab servira aussi en interne à faire travailler les équipes de la banque sur la pratique de leur métier. "C’est un lieu d’anticipation, dans lequel les collaborateurs seront amenés à réfléchir très en amont sur les éléments disruptifs de nos usages. Cela nous permettra de mieux anticiper les évolutions de nos métiers", confie Thierry Bedoin.

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

BANQUE DE FRANCE

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Gestion/exploitation du service « distribution multimédia à l'attention des visiteurs ». Lot 2

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS