La baisse des impôts de production sera de 10 milliards d'euros... et non 20 milliards

Les impôts de production payés par les entreprises installées en France baisseront finalement de 10 milliards d'euros, a déclaré vendredi 17 juillet le gouvernement, alors que Bruno Le Maire avait évoqué deux jours avant une diminution de 20 milliards sur les deux prochaines années.

Partager
La baisse des impôts de production sera de 10 milliards d'euros... et non 20 milliards
Les impôts de production payés par les entreprises installées en France baisseront finalement de 10 milliards d'euros au cours des deux prochaines années.

Demande de longue date de l'industrie, les impôts de production payés par les entreprises installées en France baisseront finalement de 10 milliards d'euros, a déclaré vendredi 17 juillet le gouvernement. Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire avait évoqué deux jours avant une diminution de 20 milliards sur les deux prochaines années.

A LIRE AUSSI

Les impôts de production réduits de 20 milliards d'euros en deux ans, annonce Bruno Le Maire

Il s'agira en fait d'une diminution de 10 milliards d'euros qui sera ensuite pérennisée, a précisé la ministre de l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, sur BFM Business. "C'est 10 milliards de baisse et c'est une baisse massive pour les entreprises", a-t-elle déclaré, en précisant qu'elle serait "particulièrement ciblée sur les industries". "L'objectif, c'est effectivement que (cette baisse de 10 milliards) soit pérenne, comme toutes les baisses d'impôts que nous avons enclenchées", a poursuivi Agnès Pannier-Runacher.

Bruno Le Maire avait déclaré mercredi soir 15 juillet sur France 2. "Ce sera une baisse massive, deux fois 10 milliards d'euros. Dix milliards d'euros en 2021, 10 milliards d'euros en 2022." "Si vous voulez que les entreprises industrielles s'installent sur les territoires, il ne faut pas qu'elles paient, avant même qu'elles fassent des bénéfices, cinq fois plus d'impôts de production qu'en Allemagne." "Produire en France sera moins cher, c'est aussi simple que ça", a-t-il ajouté.

A LIRE AUSSI

Le Medef demande une baisse sensible des impôts de production dès 2020

40 milliards d'euros de relance pour l'industrie

Par ailleurs, le plan de relance qui sera présenté "dès le début du mois de septembre portera sur 100 milliards d'euros", a rappelé Jean Castex le jour même devant les députés. Et l'industrie ne sera pas oubliée. "Nous sommes aujourd'hui trop dépendants de nos partenaires extérieurs et insuffisamment présents sur certains secteurs stratégiques", a insisté le Premier ministre devant les parlementaires, précisant que dans, le cadre du plan de relance, 40 milliards d'euros seront consacrés à notre industrie "pour que cela change". Nos entreprises "doivent évoluer, et les investissements massifs du pacte productif vont les y aider", a-t-il ajouté.

avec Reuters (Bertrand Boucey, édité par Blandine Hénault)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 04/07/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

91 - Palaiseau

Prestations de curage, de vidange et d'entretien des installations et réseaux divers de l'Ecole Polytechnique

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS