Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Nouvelle a 125 ans !

Christine Kerdellant - Directrice de la rédaction

Publié le

L'Usine Nouvelle a 125 ans ! © DR

Sommaire du dossier

Pour le premier siècle de « L’Usine Nouvelle », en 1991, Hubert Curien, alors ministre de la Recherche et de la Technologie, écrivait : « Pendant ces cent années, “L’Usine Nouvelle” a su accompagner ses lecteurs, les informer et les guider, satisfaire leur appétit de savoir et stimuler leur imagination. » Et il faisait un vœu : « Puisse “L’Usine Nouvelle” continuer longtemps à aider les audacieux à être pragmatiques, et réciproquement. » Ce vœu est exaucé au-delà de toute espérance. « L’Usine » est plus vigoureux et influent que jamais. À nos 200 000 lecteurs réguliers du journal papier sont venus s’ajouter plus de 2 millions de visiteurs uniques, chaque mois, sur nos sites usinenouvelle.com et ­usine-digitale.fr, qui suivent respectivement, en temps réel, l’actualité de l’industrie et la transformation digitale des entreprises. Notre vocation est intacte et nous souhaitons plus que jamais « satisfaire l’appétit de savoir et ­stimuler l’imagination » d’une audience toujours plus large, alors même que les usines sont devenues moins nombreuses sur le territoire français.

L’industrie française a souffert pendant la mondialisation parce que des hommes n’ont pas cru en elle. Serge ­Tchuruk, alors patron d’Alcatel, n’a-t-il pas rêvé en 2001 d’une « entreprise sans usine » ? De tels propos, alliés au fatalisme de l’appareil d’État, nous ont fait prendre un retard considérable à l’heure où nos partenaires allemands choisissaient d’accélérer et de fonder plus que jamais leur réussite globale sur leur socle industriel.

Une nouvelle chance nous est donnée de reconquérir le terrain perdu avec l’avènement de la quatrième révolution industrielle, la révolution numérique. Les grands principes du manufacturing, qui depuis trois décennies poussaient à délocaliser la production en Chine ou dans d’autres pays low cost, sont caducs. D’abord, la recherche des coûts de main-d’œuvre les plus bas est dépassée lorsque les salaires se sont multipliés par cinq ou dix dans les grands centres de production chinois ou brésiliens. Ensuite, la recherche de l’effet d’échelle, qui militait pour la construction d’unités géantes et très spécialisées, ne tient plus quand le numérique permet la fabrication de petites séries au prix des grandes avec la robotisation, les véhicules automatisés, l’impression 3D, la réalité augmentée, la simulation, le big data, la maintenance prédictive… Tout change. Et la France, si elle le veut, peut en profiter.

Plus que jamais, « L’Usine Nouvelle » est tourné vers le futur, celui qui commence aujourd’hui. Vers les innovations qui en sont la clé. Qu’il s’agisse d’innovations de rupture ou d’innovations incrémentales – ces petites nouveautés dont raffolent les services achats –, elles sont la force de notre journal et sa différence. Nous en faisons un large écho dans nos colonnes, et en particulier dans ce numéro anniversaire, avec les interviews de grands patrons ou de grands experts qui dessinent l’industrie de demain.

Au moment où les élites journalistiques, économiques et politiques sont remises en cause, « L’Usine Nouvelle » garde une place à part en offrant chaque jour, sur ses sites comme en version papier, une vision de la France productive, réaliste, mais, par construction, résolument optimiste. C’est la recette de sa longévité. 

Réagir à cet article

Usine Nouvelle N°3496-3497

Vous lisez un article de l’usine nouvelle N°3496-3497

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2016 de L’Usine Nouvelle

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus