L'Union européenne rend définitives des mesures anti-dumping contre l'acier chinois et russe

La Commission européenne a annoncé que les mesures anti-dumping provisoires prises en février devenaient définitives. Elles avaient pourtant été jugées insuffisantes par plusieurs pays européens, notamment la France. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'Union européenne rend définitives des mesures anti-dumping contre l'acier chinois et russe
Production d'acier (Arcelor Mittal)

Les mesures anti-dumping provisoires prises en février contre les aciers laminés à froid en provenance de Chine et de Russie deviennent définitives, annonce la Commission européenne.

"Ces droits de douane seront mis en place pour cinq ans et pour la première fois, ils seront aussi prélevés de manière rétroactive sur la période de deux mois précédant l'adoption des mesures provisoires le 12 février", précise la Commission dans un communiqué.
Pour les entreprises chinoises, les droits de douanes se situeront entre 19,7% et 22,1% et entre 18,7% et 36,1% pour les sociétés russes.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pour la Commission, ces mesures ont pour but de "rétablir une situation équitable entre les producteurs de l'Union européenne et étrangers".

Des mesures insuffisantes ?

Pourtant, à leur mise en place, elles avaient été très critiquées notamment par le ministre de l’Economie Emmanuel Macron qui les jugeait trop tardives et trop timorées. Il s'était fendu d'une lettre ouverte à la Commission, signé avec sept autres ministres européens pour réclamer le renforcement des outils de défense commerciale.

Quand en février, la Commission européenne avait imposé entre 13,8 % et 16 % de taxes sur les produits laminés à froid en provenance de Chine, le département du Commerce américain décidait de porter à 265 % les taxes anti-dumping.

A LIRE AUSSI

Fin 2015, les surcapacités d’acier dans le monde étaient supérieures à 700 millions de tonnes, principalement en Chine. Ce pays a vu ses exportations progresser de 20% dans une véritable guerre commerciale.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS