Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

L’Union européenne exemptée de taxes américaines sur l’acier et l’aluminium, selon Robert Lighthizer

Myrtille Delamarche , , , ,

Publié le , mis à jour le 22/03/2018 À 16H52

Le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer a confirmé, le 22 mars au Congrès américain, une liste de pays momentanément exemptés des taxes à l’import annoncées par l’administration de Donald Trump en raison de négociations en cours. L’Union européenne en fait partie.

L’Union européenne exemptée de taxes américaines sur l’acier et l’aluminium, selon Robert Lighthizer
Les membres de l'Union européenne seront exemptés des taxes américaines sur l'acier et l'aluminium.
© Francis Dudzinski

Outre le Canada et le Mexique, l'Union européenne, l’Australie, l’Argentine, le Brésil et la Corée du Sud seront exemptés pour l’instant des taxes à l’import décidées par les Etats-Unis sur l’acier et l’aluminium, a confirmé le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer le 22 mars, interrogé lors d’une audition devant le comité Finances du Sénat américain. Ce, le temps que soient examinées leurs demandes d'exemption définitive. La commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström, de retour de Washington, avait déclaré devant le Parlement européen s'attendre à cette exemption, sans en être totalement assurée.

Ces taxes à l'import, fixées à 25% sur l'acier et à 10% sur l'aluminium, doivent entrer en vigueur le 23 mars. C'est donc un soulagement de dernière minute pour les exportateurs européens. Eurofer avait appelé les dirigeants européens à proposer une réponse "large, ferme et décisive" et affirmait constater déjà les effets de la guerre commerciale lancée par les Etats-Unis, à travers la hausse de 12% des importations d'acier en Europe sur les deux premiers mois de l'année. La décision de Donald Trump n'a pourtant été confirmée que le 8 mars.

Plus que la baisse de ses exportations vers les Etats-Unis, la sidérurgie européenne craint un report des volumes vers l'Europe. Un risque qu'écartent plusieurs analystes, en raison de prix d'achat de l'acier bien moins intéressants en Europe qu'aux Etats-Unis et des nombreuses barrières anti-dumping mises en place par l'Union européenne ces dernières années.

Des mesures ciblées contre la Chine

Donald Trump doit également annoncer ce 22 mars de nouvelles sanctions ciblant la Chine, dans un "mémorandum présidentiel ciblant l'agression économique" de cette dernière. Le président américain reproche notamment à Pékin d'imposer des co-entreprises aux investisseurs sur son sol, obligeant ces derniers à opérer des transferts de technologie pour accéder au marché chinois que Donald Trump qualifie de "vol" et "d'atteinte à la propriété intellectuelle".

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle