Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

L'Ouzbékistan promet plusieurs milliards d'euros de contrats avec des entreprises françaises

Sybille Aoudjhane , , ,

Publié le

Bonne nouvelle Lors de son déplacement en France, le président ouzbek, Shavkat Mirzioïev, a annoncé de nombreux accords avec différents entreprises françaises, dont un contrat de de 1,5 milliard d'euros avec Veolia. Au total, 4 milliards d'euros seraient en jeu selon RFI.

L'Ouzbékistan promet plusieurs milliards d'euros de contrats avec des entreprises françaises
Le président ouzbek Shavkat Mirzioïev etait en France le 8 et 9 octobre 2018. Image d'illustration.
© Service de presse du président ouzbek

Le président de l’Ouzbékistan, Shavkat Mirzioïev, s’est rendu à l’Elysée mardi 9 octobre 2018. Son voyage en France s'est traduit par de nombreux contrats avec différents groupes français. Selon l’Elysée, des accords doivent être convenus dans la gestion des eaux avec Veolia et Suez, dans le tourisme avec Bouygues, dans l'énergie solaire avec Total ou encore sous forme de facilités de crédit avec Natixis. Un projet de joint-venture avec Orano (ex-Areva) et un accord-cadre avec Airbus Helicopters sont également prévus, ajoute la présidence française.

Un contrat de 25 ans pour Veolia

Veolia a notamment signé un protocole d'accord pour s'occuper du traitement des eaux (eau potable et eaux usées) de Tachkent, la capitale ouzbek. Ce contrat devrait être effectif début 2019 pendant 25 ans. Il représentera un chiffre d'affaires cumulé de 1,5 milliard d'euros.

"Dans le cadre de cet accord, Veolia et la République d’Ouzbékistan travailleront conjointement de manière exclusive pour définir le futur contrat d’affermage des services d’eau et d’assainissement pour l’ensemble de la capitale ouzbek, qui compte aujourd’hui près de 3 millions d'habitants, précise l'industriel français dans un communiqué. A l’issue des échanges, Veolia se verrait confier pour 25 ans la gestion des installations de production et distribution d’eau potable et de traitement des eaux usées, le développement et l’amélioration du rendement du réseau de distribution d’eau à Tachkent, et le suivi des investissements de modernisation du réseau en lien avec les autorités."

A cela s’ajoute l'ambition de créer des accords non commerciaux avec l’Agence française de développement (AFD), le Centre nationale d’étude spatiale (CNES), ainsi que le Louvre pour une exposition.

Selon le média RFI, "4 milliards devraient être paraphés à Paris". La radio précise que l’ancien Premier ministre puis Président Shavkat Mirzioïev est plus progressiste que son prédécesseur. Depuis sa prise de poste, il a rétabli "la convertibilité du soum, la monnaie nationale, assoupli l’hyper protectionnisme qui avait caractérisé les années Karimov, opéré un démantèlement progressif des monopoles, dans une République mise en coupe réglée par les clans au pouvoir".

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle