Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L’"Intelligence Ambiante", IA au service d'une meilleure qualité de vie

,

Publié le

Tribune L’Intelligence artificielle (IA) s’intègre à notre quotidien et apporte de nombreuses applications innovantes, qui permettent d’améliorer notre société en matière d’assistance, de sécurité et de confort, assure Augustin Marty, le CEO de Deepomatic dans cette tribune.

L’Intelligence Ambiante, IA au service d'une meilleure qualité de vie
L’Intelligence ambiante pour une meilleure qualité de vie?

Les entreprises citées

Grâce à l’Intelligence artificielle, il est maintenant possible d’interpréter les images et d’analyser les vidéos automatiquement. Des caméras connectées à des IAs comprennent leur environnement et peuvent faire des prédictions pour anticiper nos besoins et comportements. L’"Ambiant intelligence", ou Intelligence ambiante, caractérise une société dans laquelle ces IAs sont présentes — dans les maisons, les transports, au travail — et si bien intégrées à l’environnement qu’on en oublie leur existence. Chaque caméra devient une plateforme connectée à de nouvelles "applications" d’IAs qui vont faire largement progresser notre qualité de vie.

Assistance et protection des personnes

Le premier domaine d’application de l’Intelligence ambiante sera l’assistance et la protection des personnes, en permettant de prévenir les accidents domestiques qui causent plus de 20 000 décès par an. Reliés à une IA, des capteurs "intelligents" peuvent détecter un danger imminent, comme un départ d’incendie domestique ou la présence d’un enfant près d’une fenêtre ouverte.

Dans notre société vieillissante, c’est une technologie précieuse, qui améliore le soin apporté aux personnes âgées dépendantes et augmente leur autonomie à domicile. Des systèmes d’analyse de vidéo peuvent ainsi reconnaître une chute ou une blessure et alerter les infirmiers ou les secours, afin qu’ils viennent en aide aux personnes en danger.

Outre la vie domestique, un ensemble d’IAs peut aussi être mis au service de la protection des travailleurs sur les chantiers et dans les entrepôts, où la cohabitation entre manutentionnaires à pied, porte-palette et chariots cause régulièrement des accidents. Équiper l’environnement de travail et les véhicules de caméras intelligentes, capables d’avertir le conducteur ou le piéton en cas de risque de collision, permet de prévenir un grand nombre d’accidents.

Renforcer la sécurité

D’autres applications d’IA permettent, elles, d’anticiper des comportements dangereux et d’améliorer les réseaux de surveillance. Les caméras de vidéoprotection déployées dans les espaces publics ne permettent pour le moment que de constater a posteriori un problème, puisqu’il est impossible de placer un être humain derrière chacune d’entre elles. Équipées d’une IA, elles pourraient trier les flux d’informations pour ne porter à l’attention de l’humain que celles qui requièrent son intervention. Une caméra intelligente placée dans une rue qui détecte une agression est ainsi capable de lancer l’alerte pour prévenir les forces de l’ordre.

Un nouveau niveau de service

Capable d’anticiper les besoins, l’intelligence ambiante peut apporter un gain de temps et de praticité considérable dans une multitude de situations quotidiennes et à grande échelle, faciliter la vie de toute la société. Dans le secteur des transports par exemple, l’information captée par une caméra intelligente peut être redistribuée au grand public, permettant de savoir en temps réel où sont les places libres à bord d’un bus ou d’un métro qui arrive, fluidifiant le trafic et permettant d’offrir un meilleur service aux usagers. De même, à bord d’un avion, une minicaméra placée près d’un passager pourra détecter que celui-ci s’endort, interrompre temporairement son film et allonger automatiquement son siège.

L’intelligence ambiante maintenant accessible à tous

L’existence de ces caméras intelligentes est aujourd’hui possible grâce à trois facteurs principaux : d’abord aux performances exceptionnelles atteintes par la reconnaissance visuelle, grâce aux nouveautés apportées par le deep-learning. Ensuite, le hardware, car pour créer et exploiter une application d’IA, des outils et des systèmes performants sont nécessaires. L’impressionnante augmentation de la puissance de calcul a permis la diminution de la taille de ce hardware, entrainant une baisse des prix et le rendant plus accessible. Grâce, enfin, au moindre encombrement que représente le matériel — on produit désormais des caméras miniatures — et qui permet d’intégrer plus largement des applications d’IA aux caméras. L’Intelligence devient Ambiante car en devenant plus accessibles, les IAs vont pouvoir se répandre largement.

Le développement de l’Intelligence ambiante représente une amélioration sans précédent pour notre société. Les entreprises qui développeront en premier cette technologie sont celles qui gagneront les appels d’offres d’un marché en pleine expansion, et contribueront à améliorer la qualité de vie de la société tout entière.

Augustin Marty est CEO de Deepomatic

 

Les avis d'experts sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs et n'engagent en rien la rédaction de L'Usine Nouvelle.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle