[L'instant tech] Comment une start-up franco-américaine d'un ex-Tesla veut disrupter l'automatisation industrielle

Deux Français, dont l'ancien directeur de l'automatisation chez Tesla, sont à l'origine de Full Speed Automation. Une start-up franco-américaine qui veut développer des solutions "no code" pour simplifier l'automatisation des usines et les rendre programmables via une simple interface graphique. La jeune pousse, qui a levé 2,6 millions d'euros en mars 2021, prévoit d'établir son laboratoire en France. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L'instant tech] Comment une start-up franco-américaine d'un ex-Tesla veut disrupter l'automatisation industrielle
Configurer et mettre en service une ligne de production industrielle nécessite du temps et des compétences pointues. Deux prérequis que Full Speed Automation souhaite faire disparaître grâce au numérique.

Ce n’est pas un garage, mais l’imaginaire n’est pas loin. En visioconférence depuis sa cuisine, aux Etats-Unis, Luc Leroy présente sa start-up, Full Speed Automation. Sur sa table, la maquette d'une ligne de production lui permet d'illustrer son propos. Non loin des casseroles suspendues, l’homme arrange un petit moteur, une colonne lumineuse, un bouton d’arrêt d’urgence et un scanner… En quelques clics, il programme l’ensemble sur un écran numérique, attribuant à chaque élément des fonctions – arrêt automatique, contrôle visuel, redémarrage ou alerte selon la conformité des pièces – pour démarrer une ligne de contrôle qualité automatique, en modèle réduit.

Pourquoi cette démonstration ? «Dans une usine, cette opération nécessiterait une ou deux journées de code et d’intégration par un ingénieur spécialisé. Notre objectif est de permettre d’aller bien plus vite», explique Luc Leroy à L’Usine Nouvelle. L’homme en sait quelque chose : avant de cofonder Full Speed Automation, une start-up d’automatisation “no-code” – simple et intuitive – il était chargé d’automatiser la fabrication de la Tesla Model 3. Donc de régler ce qu’Elon Musk avait appelé “l’enfer de la production” dès 2017.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement