Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'INPI récompense les start-up françaises Poietis et Expliseat

Léna Corot

Publié le

Trois PME françaises et un centre de recherche ont été mis à l'honneur par l'Institut national de la propriété industrielle (INPI) qui a décerné ses Trophées de l'innovation mercredi 6 décembre. La biotech Poietis qui travaille sur la fabrication de tissus biologiques par impression 3D et la start-up Expliseat qui développe des sièges ultras légers ont été récompensés.

L'INPI récompense les start-up françaises Poietis et Expliseat
La start-up Expliseat et ses sièges ultras légers remportent le Trophée de l'innovation de l'INPI dans la catégorie design.
© Expliseat

L'Institut national de la propriété industrielle (INPI) a décerné ses Trophées de l'innovation mercredi 6 décembre. Quatre catégories, "Design", "Marque", "Brevet" et "Recherche", pour un thème unique "Sacrés français", ont été récompensés cette année. Avec cette 26ème édition des Trophées de l'innovation, l'INPI, qui met en avant la créativité française, a récompensé trois PME françaises et un centre de recherche.

Dans la catégorie brevet, le gagnant est la start-up bordelaise Poietis qui travaille sur la fabrication de tissus biologiques par impression 3D pour l'industrie cosmétique et pharmaceutique. La biotech, basée à Pessac (Gironde) et fondée en 2014 par Fabien Guillemot, a déposé sept brevets pour sa technologie de bio-impression par laser. Poietis a dévoilé en juin sa plate-forme devant lui permettre de bio-imprimer de la peau humaine de manière industrielle d'ici à 2019. La start-up qui souhaite implanter d'ici à 2021 de la peau humaine reconstituée sur une personne, peut déjà se prévaloir de contrats de codéveloppement avec cinq industriels, dont les groupes L’Oréal et BASF.

La start-up Expliseat et ses sièges ultras légers pour l'aviation commerciale remportent le Trophée de l'innovation de l'INPI dans la catégorie design. La réduction de la masse des sièges permettant de faire des économies de carburant. Grâce à une structure mêlant titane et matériaux composites les sièges d'Expliseat pèsent 4 à 5 kilos contre 10 à 12 kilos en moyenne pour les modèles classiques vendus par les autres sociétés. Avec cette technologie, la start-up parisienne fondée en 2011 parvient à percer un marché dominé par des industriels tels que Zodiac et B/E Aerospace. Air Méditerranée, ATR ou encore Dassault Aviation font désormais partis de ses clients. Expliseat équipe aujourd’hui 50 cabines en services ou commandées.

Dans la catégorie marque, l'INPI a primé la PME nantaise Moulin Roty. Fondée en 1972, cette Scop (société coopérative de production) propose des jouets, personnages, accessoires et objets de décoration pour les enfants. L'entreprise a déposé 70 dessins et modèles, 6 marques et 2 brevets pour protéger ses produits.

L'Institut Lumière Matière (ILM) rattaché à l'Université Claude Bernard Lyon 1 et au CNR a été récompensé dans la catégorie recherche par l'INPI. Ce pôle interdisciplinaire composé d'environ 300 collaborateurs allie physique, chimie, ingénierie, biologie, santé. L'institut est "spécialisé dans la synthèse et la caractérisation de matériaux sur toutes les échelles dimensionnelles et temporelles", explique à l'INPI Brigitte Prével, directrice adjointe déléguée à la valorisation et à la communication. L'ILM dépose en moyenne 6 brevets par an et a permis la création de plusieurs start-ups.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus