Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Energie

L'ingénieur 2014 pour le développement durable est Thomas Samuel, sous les sunlight

Olivier Cognasse , , ,

Publié le

Thomas Samuel, PDG de Sunna Design, a reçu le prix développement durable, lors de la onzième cérémonie des prix des ingénieurs de l’année organisée par L’Usine Nouvelle et Industrie & Technologies. Découvrez son parcours exemplaire, et son modèle.

L'ingénieur 2014 pour le développement durable est Thomas Samuel, sous les sunlight © Stéphanie Jayet

Aucun violon d’Ingres en dehors de Sunna Design. "Ma vie est dédiée au boulot. Tout le monde est porté par l’idée d’amener l’énergie là où elle n’existe pas." Deux milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’électricité. Thomas Samuel, ingénieur de 32 ans, sorti de l’école d’ingénieur de La Rochelle (EIGSI) en 2005 et lauréat au printemps du prix de l’Innovateur solidaire par la "MIT technology review", vit jour et nuit pour son projet. Dès la sortie de l’école, il a entrepris un tour du monde de quatre ans pour s’intéresser "à la problématique de l’accès à l’énergie en Afrique, en Amérique du Sud et en Asie". Mais c’est en Inde qu’il crée son entreprise Sunna Energy en 2010. "Nous avons monté le projet avec la fondation Aurore pour développer le lampadaire solaire, mais nous avons été limités sur le volet technique. Pour rendre les produits fiables, nous sommes rentrés en France avec deux de mes collègues pour créer Sunna Design avec l’appui du CEA et de Saft", explique le PDG de la start-up bordelaise. De 2012 à mi-2013, c’est la phase de recherche et développement.

Les autres nommés 

Cédric Mayeur (Orange) pour le projet Electra (electricity tracking), smart energy metering pour réseaux et SI

Céline Mollet(Technip) pour le projet Rapid, approche intégrée de la gestion des déchets en phase design

Fin 2013, la commercialisation commence : 1 500 lampadaires ont déjà été vendus dans une vingtaine de pays africains. "Notre cible, raconte-t-il, ce sont les pays qui ont des problèmes pour créer de l’énergie ou qui disposent d’une énergie chère et très carbonée." Ces candélabres solaires, conçus et fabriqués à Blanquefort en Gironde, résistent à des températures extrêmes (de – 20 à + 70 °C) grâce aux batteries NiMH (nickel-hydrure métallique) et à plus de 4 000 cycles de charge et décharge, soit une dizaine d’années de vie. L’intelligence du système permet un fonctionnement en continu toute l’année et le réglage de l’intensité selon la lumière naturelle. Destinés à des pays émergents, ils sont vendus à un prix modéré et nécessitent peu de maintenance. Thomas Samuel prévoit la vente de 2 000 à 3 000 unités cette année et le double l’an prochain.

Le chiffre d’affaires de cette PME devrait atteindre 2 millions d’euros en 2014 avec 22 collaborateurs. L’entrepreneur pense multiplier le chiffre d’affaires par deux ou trois chaque année lors des deux prochains exercices. "Le marché des pays émergents offre un potentiel énorme. Un tiers de l’énergie y sera solaire à terme." Le développement de Sunna Design a été soutenu par la région Aquitaine et le Bpifrance, mais "nous clôturons notre seconde levée de fonds de 5 millions d’euros". Il passe aussi par des partenariats avec des grands de l’énergie, comme Schneider Electric, ce qui a permis la vente 700 lampadaires au Nigeria. Des moyens nécessaires pour élargir la gamme de produits avec un système à valeur ajoutée combinant éclairage et accès data ou radio.

L'ingénieur qui l'inspire

Thomas Edison, ou plus précisément son confrère français Adolphe Chaillet, qui a fabriqué une ampoule qui éclaire sans discontinuer depuis plus de 110 ans

 

Olivier Cognasse

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle