[L’industrie c’est fou] Votre huile de friture devient un matériau écolo pour l’impression 3D

Des chercheurs de l’université de Toronto à Scarborough (Canada) ont transformé de l’huile de friture usagée en encre pour imprimante 3D. Un procédé peu coûteux et écologique qui donne une nouvelle vie à ce déchet graisseux.

 

Partager
[L’industrie c’est fou] Votre huile de friture devient un matériau écolo pour l’impression 3D
Ce papillon de quelques centimètres d'envergure a été imprimé en 3D à partir d'huile de friture usagée.

L’huile de friture, un déchet dégoutant ? Oui, mais pas seulement. Des chercheurs de l’université de Toronto à Scarborough (Canada) en ont fait un produit utile. Ils ont transformé de l’huile de friture usagée en matériau d’impression 3D. Le procédé qu’ils ont mis au point permet de recycler cette masse graisseuse, encore souvent jetée dans les canalisations, en la transformant en une encre d’impression, peu chère et biodégradable. Mais toujours pas comestible.

Les chercheurs, ayant remarqué des similarités moléculaires entre l'huile de friture et les résines d'impression, ont récupéré de l’huile dans le McDonalds voisin de leur laboratoire. Avec un litre de graisse, ils ont produit plus de 40 centilitres d’encre d’impression. Pour cela, ils lui ont simplement ajouté des photo-initiateurs, permettant de rendre un matériau réactif aux rayons ultra-violets. Ainsi transformée en encre d'impression, le matériau a été imprimé par un procédé de photopolymérisation, qui utilise des rayons laser pour dessiner une forme solide. Résultat : un solide résistant, qui ne fond ni ne se délite à température élevée. Ils ont présenté leur invention dans la revue scientifique ACS.

Ecologique et pas cher

Cette nouveauté présente deux avantages. Le prix de production, tout d’abord, est inférieur au coût de fabrication d’une résine d’impression en polymère. Quand la fabrication d’un litre de cette dernière peut coûter jusqu’à 480 euros, l’encre recyclée revient à 275 euros… la tonne. Une différence qui s’explique par la complexité des procédés de production d’une résine polymère et par le fait que la quasi-totalité des produits utilisés pour transformer l’huile de friture sont recyclables.

Etant majoritairement constitué de graisse, le matériau d’impression s’avère aussi beaucoup plus écologique que ses équivalents en plastique. Enfoui dans le sol pendant deux semaines, un papillon imprimé avec cette encre avait perdu 20 % de sa masse, grignoté par des microbes. "Le gras est quelque chose que les microbes aiment manger, ils sont donc très bons pour le désagréger", explique Andre Simpson, professeur de l’université canadienne, dans une publication de l'institution.

Le fait de transformer un déchet en lui apportant une valeur ajoutée permettra aussi de faciliter son recyclage. Les restaurants - qui sont contraints de payer pour se débarrasser proprement de leurs huiles de cuisson - pourront peut-être bientôt les vendre. Et devenir les premiers fournisseurs des adeptes de la fabrication additive.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Equipements sous pression en service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDI - Saint-Herblain

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lambersart

Externalisation de la paie des agents et des élus de la Commune et du CCAS de Lambersart

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS