Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[L'industrie c'est fou] Une première moto volante commercialisée aux États-Unis

Rémi Amalvy , , , ,

Publié le

Vidéo On y est presque ! La moto volante arrive bientôt, grâce à Jetpack Aviation. La société californienne a démarré la commercialisation de son véhicule aux États-Unis pour la modique somme de 337 000 euros. Seuls 20 modèles seront produits.

[L'industrie c'est fou] Une première moto volante commercialisée aux États-Unis
Cette moto volante s'élèvera horizontalement
© JetPack Aviation

Après la désillusion de l’an 2000, serait-on enfin en passe de pouvoir fendre les cieux à bord de véhicules personnels ? Oui, répond la société californienne Jetpack Aviation, qui vient de lancer la commercialisation de sa moto volante aux États-Unis.

 

Attention toutefois, il ne s’agit que d’une précommande, l’engin devrait être livré en 2020. Il vous faudra également verser un acompte de 10 000 dollars (environ 8900 euros). Si la somme ne vous a pas refroidi, sachez que le tarif final est de 380 000 dollars (337 000 euros).

Mais alors, qu’aura-t-on pour le prix d’une sportive de luxe ? Un châssis hybride entre la moto et le scooter des mers, capable de voler à la verticale comme à l’horizontale, mais également d’effectuer un vol stationnaire.

Doté de quatre turboréacteurs tournant au diesel et au kérosène, le véhicule pèsera une centaine de kilos, sera capable d’aller jusqu’à 241 km/h et de monter jusqu’à 4500 mètres d’altitude. Des chiffres qui pourront varier selon le poids du pilote. Gros point noir, l’autonomie annoncée est actuellement de seulement 22 minutes.

Deux versions seront disponibles à l’achat. L’Ultralight Version (UVS) ne nécessitera pas de licence de pilote, seulement quelques heures de formation dans les centres agréés. En contrepartie, son réservoir sera limité à 19 litres, et sa vitesse à 100 km/h. L’Experimental Version (EVS) ne possédera aucune restriction, mais il faudra posséder une licence de vol, et participer à une formation dispensée dans le centre d’entrainement californien de Jetpack Aviation.

 

Vous êtes convaincu ? Dépêchez-vous, la société ne prévoit de produire que 20 véhicules. Par la suite, elle se concentrera sur le développement d’un modèle amélioré, à destination d’une clientèle militaire et industrielle. Plus puissante, cette version sera équipée d’un système de conduite autonome. Même dans les airs, on risquera bientôt de se faire arrêter pour excès de vitesse !

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle