Technos et Innovations

[L'industrie c'est fou] Une peau artificielle (trop) réaliste, pour dire je t'aime à son téléphone... avec les doigts

Rémi Amalvy , , , ,

Publié le

Vidéo Qui n'a jamais rêvé de faire des petits câlins à son téléphone portable ? Pour supprimer sa texture froide tout en vous donnant l'impression de toucher quelqu'un, une équipe de chercheurs franco-britannique a développé une peau artificielle pour recouvrir nos appareils. Elle répond même aux caresses. Ô joie ! 

[L'industrie c'est fou] Une peau artificielle (trop) réaliste, pour dire je t'aime à son téléphone... avec les doigts
La texture se veut le plus réaliste possible.
© Marc Teyssier

Vous en avez marre de la texture dure et froide de votre smartphone ? Une équipe de chercheurs franco-britanniques a peut-être trouvé la solution : l’envelopper d'une peau artificielle pour lui donner une sensation au toucher plus naturelle. Baptisé "Skin-On", le prototype ressemble à s’y méprendre à de la chair humaine, et peut réagir à différentes formes de contact humain, comme les chatouilles, les pincements et les caresses… un rêve pour tous les adeptes du monde digital !

"Lorsque nous interagissons avec les autres, nous utilisons la peau comme interface. Mais les objets de communication, comme les smartphones, ont toujours une interface froide qui ne permet pas une interaction naturelle. Avec ce projet, j’ai voulu proposer une interface humaine parfaite, la peau, pour les appareils existants", explique sur son site internet Marc Teyssien, doctorant à Telecom ParisTech et auteur principal de l’étude.

Développé au sein de l’Université de Bristol (Angleterre), le projet est mené par l’école d’ingénieur française, en collaboration avec l’Université de la Sorbonne. Concrètement, la peau est composée de trois couches. L’élément supérieur, texturé, se compose de silicones Dragon Skin mélangés à du pigment beige. Au milieu, un treillis de fils de cuivre extensible. En dessous, une autre couche de silicone. Une pression sur l’extérieur permet de modifier la charge électrique du système.

Marc Teyssien précise qu’au besoin et selon la taille des appareils, l’excès de "peau" peut être coupé et recollé ailleurs, grâce à de la colle silicone. De la peinture et du maquillage peuvent également être ajoutés pour changer la couleur selon l’envie. La peau est programmée pour associer différents gestes à certaines émotions. Appuyer fortement est associé à la colère, tapoter à un besoin d’attention. Un contact soutenu ou une caresse représentent le confort, l’apaisement.

Le projet est actuellement présenté à l’User Interface Software and Technology Symposium de la Nouvelle Orléans (Louisianne), qui se tient du 20 au 23 octobre. La prochaine étape pour les équipes est de rendre la peau encore plus réaliste, en y ajoutant des poils ou un système de gestion de la température… On n’arrêtera donc jamais le progrès !

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte