[L'industrie c'est fou] Une peau artificielle (trop) réaliste, pour dire je t'aime à son téléphone... avec les doigts

Qui n'a jamais rêvé de faire des petits câlins à son téléphone portable ? Pour supprimer sa texture froide tout en vous donnant l'impression de toucher quelqu'un, une équipe de chercheurs franco-britannique a développé une peau artificielle pour recouvrir nos appareils. Elle répond même aux caresses. Ô joie ! 

Partager
[L'industrie c'est fou] Une peau artificielle (trop) réaliste, pour dire je t'aime à son téléphone... avec les doigts
La texture se veut le plus réaliste possible.

Vous en avez marre de la texture dure et froide de votre smartphone ? Une équipe de chercheurs franco-britanniques a peut-être trouvé la solution : l’envelopper d'une peau artificielle pour lui donner une sensation au toucher plus naturelle. Baptisé "Skin-On", le prototype ressemble à s’y méprendre à de la chair humaine, et peut réagir à différentes formes de contact humain, comme les chatouilles, les pincements et les caresses… un rêve pour tous les adeptes du monde digital !

"Lorsque nous interagissons avec les autres, nous utilisons la peau comme interface. Mais les objets de communication, comme les smartphones, ont toujours une interface froide qui ne permet pas une interaction naturelle. Avec ce projet, j’ai voulu proposer une interface humaine parfaite, la peau, pour les appareils existants", explique sur son site internet Marc Teyssien, doctorant à Telecom ParisTech et auteur principal de l’étude.

Développé au sein de l’Université de Bristol (Angleterre), le projet est mené par l’école d’ingénieur française, en collaboration avec l’Université de la Sorbonne. Concrètement, la peau est composée de trois couches. L’élément supérieur, texturé, se compose de silicones Dragon Skin mélangés à du pigment beige. Au milieu, un treillis de fils de cuivre extensible. En dessous, une autre couche de silicone. Une pression sur l’extérieur permet de modifier la charge électrique du système.

Marc Teyssien précise qu’au besoin et selon la taille des appareils, l’excès de "peau" peut être coupé et recollé ailleurs, grâce à de la colle silicone. De la peinture et du maquillage peuvent également être ajoutés pour changer la couleur selon l’envie. La peau est programmée pour associer différents gestes à certaines émotions. Appuyer fortement est associé à la colère, tapoter à un besoin d’attention. Un contact soutenu ou une caresse représentent le confort, l’apaisement.

Le projet est actuellement présenté à l’User Interface Software and Technology Symposium de la Nouvelle Orléans (Louisianne), qui se tient du 20 au 23 octobre. La prochaine étape pour les équipes est de rendre la peau encore plus réaliste, en y ajoutant des poils ou un système de gestion de la température… On n’arrêtera donc jamais le progrès !

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS