Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[L'industrie c'est fou] Une intelligence artificielle compose une chanson de heavy metal sans fin

Simon Chodorge , , ,

Publié le

Vidéo Grâce à l'intelligence artificielle, la musique ne s'arrête jamais. Le 24 mars, deux développeurs américains ont ouvert une chaîne de heavy metal jouant en continu un morceau sans fin. Une imitation du métal hurlant au plus proche du réel et qui repose sur le deep learning.

[L'industrie c'est fou] Une intelligence artificielle compose une chanson de heavy metal sans fin
Deux développeurs américains ont ouvert une chaîne de heavy metal jouant en continu un morceau sans fin.
© Pixabay / Public Domain

Quand on aime la musique, on souhaiterait qu’elle ne finisse jamais. On repasse en boucle une chanson favorite pour prolonger le plaisir. Mais l’artiste finit toujours par couper le son. Ouverte le 24 mars, la chaîne YouTube “Relentless Doppelganger” diffuse du heavy metal en continu, 24 heures sur 24 et sept jours sur sept. Elle ne joue qu’une seule chanson et celle-ci n’a pas de fin. Le compositeur ne connaît pas la fatigue : c’est une intelligence artificielle.

Une IA élevée à partir d'extraits musicaux

L’IA a été élevée par deux développeurs américains, CJ Carr et Zack Zukowski. Ensemble, ils ont nourri un réseau de deep learning à l’aide d’extraits musicaux du groupe canadien Archspire. Chargée d’imiter le groupe, l’IA a commencé par produire des sons brouillons. Petit à petit, à force d’être alimentée en musique, ses imitations sont devenues de plus en plus fidèles sans pourtant répéter les pistes d’origine.

Sur la chaîne, les cymbales tonnent, la voix est gutturale, les riffs de guitare électrique s’enchaînent et la double-pédale tambourine la grosse caisse de la batterie. Il n’y a pas de doute, c’est bien de la matière à pogo, du métal hurlant.

Une dizaine d'albums s'inspirant de groupes réels

Sur leur site Dadabots, les deux développeurs ont créé une dizaine d’albums s’inspirant de groupes de punk ou de heavy metal. Si les créations de l’IA sont parfois saccadées et incohérentes, la ressemblance avec le groupe d’origine est toujours frappante. Jugez par vous-même grâce à une musique originale d’Archspire.

Ce n’est pas la première fois qu’une intelligence artificielle s’essaie à la musique. En juin 2018, une chanteuse japonaise virtuelle entamait une tournée internationale en France. En février, Huawei confiait aussi à une IA la dure tâche de conclure la célèbre symphonie inachevée de Schubert. De quoi soulever des questions éthiques sur l'avenir de la création, même si la performance technologique impressionne.

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle