[L'industrie c'est fou] Une image numérique s’est vendue à 58 millions d’euros lors d’une vente aux enchères

La blockchain chamboule le monde feutré des ventes aux enchères. Grâce à cette technologie, une œuvre numérique a été adjugée pour 58 millions d’euros.

Partager
[L'industrie c'est fou] Une image numérique s’est vendue à 58 millions d’euros lors d’une vente aux enchères
L'œuvre de Beeple est un collage de 5 000 images pour une dimension de 21 069 x 21 069 pixels et un poids de 319 Mo.

Pas besoin de mains gantées pour manier cette œuvre d’art. Jeudi 11 mars, une image numérique au format .jpg a trouvé preneur pour 69,3 millions de dollars (58,1 millions d’euros). Signé par le crypto-artiste Beeple, le collage “Everydays: the first 5 000 days” devient ainsi la troisième œuvre la plus chère adjugée lors d’une vente aux enchères, derrière des œuvres de David Hockney et Jeff Koons.

Après le street art, l’art numérique devient le nouveau genre à bousculer la domination des antiquités dans les salles des ventes. Difficile d’imaginer un tel succès quand il suffirait d’un copier-coller pour reproduire à l’identique ces œuvres immatérielles si prisées. "L'art numérique a une histoire bien établie, qui remonte aux années 1960. Mais la facilité de duplication a traditionnellement rendu presque impossible l'attribution d'une provenance et d'une valeur à ce médium", décrit Christie’s, la prestigieuse maison de vente aux enchères derrière l’opération (voir un détail de l'œuvre ci-dessous).

Des jetons non-fongibles pour authentifier les œuvres

La blockchain a changé la donne, puisque cette technologie permet d’authentifier un objet numérique et d’assurer sa traçabilité de façon inviolable (en théorie). On parle plus précisément ici de "non-fungible tokens" (NFT) ou de jetons non-fongibles, des objets numériques uniques adossés aux protocoles de blockchain comme Bitcoin ou Ethereum.

A LIRE AUSSI

[L’instant tech] Pourquoi la hausse du prix du bitcoin fait aussi grimper son bilan carbone

C’est la première fois que Christie’s proposait un tel NFT et c’est aussi la première fois que l’entreprise acceptait d’être payée en cryptomonnaie (ici l’ether). Relativisons tout de même l’enthousiasme des collectionneurs et des commissaires-priseurs pour cette nouvelle tendance : la blockchain reste un outil atrocement énergivore.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Gestion/exploitation du service « distribution multimédia à l'attention des visiteurs ». Lot 2

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS