[L'industrie c'est fou] Une base sur Mars construite grâce au sang et à l'urine des astronautes ?

Des chercheurs britanniques estiment que mélanger des fluides corporels humains aux roches présentes sur Mars permettrait de construire des bâtiments solides, en minimisant les coûts. Une piste de plus pour faciliter l'éventuelle colonisation de la planète rouge.

Partager
[L'industrie c'est fou] Une base sur Mars construite grâce au sang et à l'urine des astronautes ?
En mélangeant du régolithe avec de l'albumine sérique et de l'urée, les chercheurs ont obtenu un béton encore plus résistant que celui produit sur Terre.

Pendant que le rover Perseverance fore les roches martiennes pour collecter ses premiers échantillons, les scientifiques se creusent les méninges pour lui envoyer des compagnons humains. Publiés en septembre dans le journal Materials Today Bio, les travaux d'une équipe de chercheurs de l'université de Manchester pourraient aider à franchir une étape cruciale dans la colonisation de la planète rouge : la construction d'une base.

Utiliser les ressources martiennes

Un problème particulièrement épineux, car expédier sur place des grues, des marteaux-piqueurs ou même des plaques de plâtre nécessiterait des vaisseaux spatiaux gigantesques. En l'état actuel des choses, transporter une simple brique jusqu'à Mars coûterait environ deux millions de dollars (1,7 million d'euros). Autant dire que seule une poignée de milliardaires pourrait se payer se luxe de posséder une (modeste) résidence martienne.

Devant les coûts astronomiques d'un tel chantier, les astronautes devront sûrement fabriquer leur base avec les ressources dont dispose déjà la planète, telles que le régolithe, une couche de poussière produite par l'impact des météorites. Mais les scientifiques britanniques assurent être en mesure de réduire encore la facture, grâce aux fluides corporels des futurs colons.

Une technique ancestrale

Leurs recherches indiquent qu'une protéine commune du plasma sanguin - l'albumine sérique - peut être utilisée comme un puissant liant. En mélangeant celui-ci avec du régolithe, ils sont parvenus à imprimer en 3D un genre de béton baptisé AstroCrete, tout aussi résistant que celui élaboré sur Terre. Une technique qui n'est pas nouvelle, puisque le sang animal servait déjà à élaborer un genre de mortier primitif il y a plusieurs milliers d'années.

En incorporant également de l'urée, un composant chimique que l'on trouve par exemple dans la sueur, les larmes, ou dans l'urine, le matériau deviendrait encore plus robuste ! Selon les calculs des chercheurs, six astronautes pourraient ainsi produire 500 kilos d'AstroCrete en deux ans en optant pour ce procédé. Ils reconnaissent néanmoins que des expériences supplémentaires seront nécessaires afin de garantir que cette option n'affectera pas la santé des futurs colons, qui auront déjà la lourde tâche de s'adapter aux conditions de vie inhospitalières de Mars.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Architecte produits & systèmes / orienté Cyber-sécurité F/H

Safran - 13/11/2022 - CDI - Les Ulis

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS